Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Belle maman, ma soumise … (5)Nous rentrons après ce merveilleux week-end. Je crois avoir réveillé l’appétit d’Emilie. On baise tous les soirs, elle me réclame de bander et d’être prêt quand elle rentre du taff. Certains soirs, elle rentre plus tôt et m’envoie un SMS pour me dire qu’elle m’attend pour me vider les couilles. Ma Libido est à son maximum. Dans le courant de la semaine je reçois un message de Florence :- ? Elle m’envoie ensuite une photo d’une banane et d’un abricot sur la table de la cuisine.. Ca me fait sourire. Il arrive que belle maman vienne dormir à l’appartement en semaine lorsqu’elle a des rendez vous tôt le lendemain. Ça évite les bouchons. Nous vivons dans un grand studio avec un lit dans un angle et un canapé lit. L’intimité est inexistante et jusqu’à aujourd’hui, je n’aurai pas osé tenter quoique ce soit en sa présence. – Venez dormir à la maison ce soir, prétextez un rendez-vous très tôt. – Émilie n’est pas là ? – Oh si elle est là… Et alors ? Ce soir vous vous contenterez de me sucer, jusqu’au bout.- jusqu’au bout ? – Je vous offre une bonne ejac. – Parfait. Émilie reçoit l’appel de sa mère quelques minutes après. Je suis au boulot, elle m’envoie un SMS :- Mon Amour, ça te dérange si maman vient dormir ce soir ? Elle a un rendez-vous demain. Je peux pas refuser. Je vais essayer de contenir mes envies. – Pas de problème. C’est parti pour une nouvelle soirée de risque et de plaisir. Nous sommes déjà à la maison quand sa mère sonne à la porte. Émilie est sous la douche. Je vais ouvrir. – Bonjour belle maman ! Entrez ! Je l’embrasse sur la bouche, elle accepte. – Quand Émilie sera sortie de la salle de bain. Allez prendre une douche à votre tour. Dans l’emballage de la crème Nivea, il y un œuf vibrant. Insérez le. – Qu’est-ce que c’est ça ? Je sors de ma poche la télécommande. Nous jouons de temps à autre avec Émilie, lors de sortie entre amis ou au restaurant. C’est un excellent warm up pour la mettre en condition. – Vous voulez un verre de rosé ? – Avec plaisir ! Elle semble à l’aise, peut être un peu anxieuse. Nous nous asseyons à la table du coin cuisine. Émilie est toujours sous la douche. Je glisse ma main sous sa robe. Commence à caresser sa chatte par dessus sa culotte. Je lui glisse un doigt, puis deux. Discrètement, elle se pince les lèvres. Je trempe mes doigts dans son verre, att**** un glaçon et lui passe intensément entre les lèvres.L’eau de la douche cesse de couler. Émilie a finit. Je replace la culotte correctement, lui demande de lecher mes doigts. La porte de la salle de bain s’ouvre, elle a encore mes doigts en bouche. Heureusement Émilie sort en se séchant les cheveux, la serviette masque sa vue. C’était chaud cette fois. – Hello maman, ça va ? Désolé pas eu le temps de faire de courses. Si Ça te va, on commande un japonais et on se fait un film ? – Oui très bien ! Ça vous dérange si je prends une douche aussi ? Elle m’adresse un regard coquin dans le dos de sa fille. Après sa douche elle ouvre la porte, Emilie est sur ton pc, triant ses mails pros. Je la fixe du regard, appuie sur le bouton 1, le soft. Son regard sursaute, pas de plaisir je pense, plutôt de surprise. Je lui envoi un clin d’œil, elle a compris le fonctionnement. La soirée avance, nous dînons. J’en profite pour faire vibrer l’œuf, petite pression, puis de temps en temps une longue, niveau max. Elle se tient le ventre, de plaisir. – Ça va maman ? – Oui oui, j’ai mangé trop vite c’est tout. Va falloir être plus discret. Même si Émilie ne peut imaginer que sa mère porte un œuf que je contrôle… La nuit est fraîche, j’ouvre la fenêtre pour ventiler un peu et fumer diyarbakır escort une cigarette à la fenêtre. Les filles s’occupent de trouver le film. Pour regarder les films, seuls, entre amis ou avec belle maman c’est chacun son plaid, ou quand il fait frais comme ce soir, nous prenons notre couette. D’habitude je prends la méridienne, Émilie à côté de moi et belle maman en bout d’assise. Je laisse ma place à Émilie et en profite pour me placer entre elle et sa mère. La nuit tombe, seul la télévision éclaire la pièce. J’ai mon bras autour du coup d’Emilie. Nous sommes cachés par la couette qui fait Mille plis, presque en boule sur nous 3. Nous sommes a une cinquantaine de centimètres des uns des autres. Je passe main dans son haut, commence à caressée son sein. Elle ne bouge pas. Je commence à m’attarder sur son téton, le pinçant légèrement. Émilie me jette un regard coquin. De ma main gauche, je lance des vibrations à Florence. Je la sens se tortiller discrètement. Elle non plus ne me regarde pas. Je commence à bander. Émilie passe la main sur mon pantalon en toile, ample. Je la sens ouvrir discrètement ma braguette. Elle sort ma queue. Tout aussi discrètement, elle fait mine de se gratter le nez mais en profite pour cracher un peu de salive sur le bout de ses doigts qu’elle vient immédiatement appliquée sur mon frein. Sans relever ma queue, elle commence à mastiquer discrètement. Émilie doit aller aux toilettes.Pendant ce temps, je chuchote à belle maman de retirer l’œuf, retirer sa culotte.- Émilie est chaude… Faites mine de vous endormir devant le film. Réveillez vous seulement quand je retirerai mes doigts de votre vagin… OK? – Mais elle va pas accepter de faire des choses avec toi si je suis à côté ! – Ne la sous-estimez pas… Émilie revient, se reglisse sous la couette. On relance le film. J’att**** sa main et la dépose sur ma queue, j’ai ouvert mon pantalon. Elle commence à me branler doucement, mais fermement. Je vois Florence qui ferme les yeux et fais semblant de dormir. – Ta mère s’est endormie, suce moi un peu… – Quoi la ? Elle est à côté t’es dingue ! – Elle dort t’inquiète.- Tu veux pas non plus qu’on la réveille pour un plan à trois pendant que tu y es ?! Émilie est excitée, et souvent dans ce cas, elle s’applique à mes ordres sans discussion… Elle glisse sa tête sous la couette et commence à me pomper lentement, elle prend le soin de s’empaler jusqu’a la gorge. Je l’aide en appuyant sur sa tête avec ma main droite.. Avec la gauche, je relève la robe de nuit de Florence, dos à nous, face à la tv. Je prélève au préalable un peu de salive de sa fille sur ma queue et commence à caresser son anus, remontant jusqu’à son clitoris. Elle ne bouge pas d’un pouce… Quel bonheur comme situation. Celle ci j’en ai rêvé des dizaines de fois. Tout se déroule exactement comme prévu. Je m’attarde sur son trou du cul que je penetre de 2 doigts. Elle tortille un peu du cul. Ça lui plaît. Ce moment dure une dizaine de minutes. Il faut arrêter, c’est bien suffisant pour un premier essai… Je me retire, fais signe à Émilie d’arrêter. Comme prévu Florence fait mine de se réveiller. Le générique de fin est terminée depuis quelques minutes… – Oulah désolé je me suis endormi… Dit belle maman. – Au lit ! Je vais me brosser les dents répond Émilie. – Je vais me fumer un cigarette sur le balcon, j’ai oublié d’envoyer un e-mail.- Je peux venir en griller une avec toi David ? – Bien sûr ! A peine le temps de fermer la baie vitrée :- Je n’ai pas decouché ce soir pour me satisfaire de 2 doigts dans le cul David. Tu m’as vendu autre chose. eğil escort – N’ayez crainte Florence, tout est parfait. Vous savez que votre fille a le don de s’endormir rapidement ? – Et ? – Je m’assure qu’elle soit endormie, et j’allumerai l’écran de mon téléphone.. C’est le signal. Venez de mon côté du lit. Si elle vient à se réveiller, glissez vous sous le lit en attendant. – T’es fou ! Nan ! – Ah mais ce n’était pas une question… Je rentre après cette succincte réponse. Tout le monde au lit. Dix minutes plus tard, Émilie dort déjà profondément. Comme convenu j’allume mon écran. Sur la pointe des pieds Florence arrive, s’installe au pied du lit à genoux. Je me decalle au maximum près du bord et relève la couette. Sans un mot elle prend ma queue au repos en bouche… Putain ma belle mère me suce, Émilie dort à côté, je sens que je bande dur très vite… Elle me pompe fort. Me branle en même temps, je sens ses doigts serrant fort ma queue. Quel kiff. Elle crache silencieusement sur ma queue je sens son jus de gorge qui coule tout du long. Elle me branle, toujours à genoux au pied du lit. Il fait totalement noir, je sens Émilie bougée, elle tire sur la couette, sa tête de l’autre côté du lit. Cela n’arrête pas Florence. Elle branle en silence, comme une bonne chienne soumise. Elle me masse les couilles. D’un doigt humide elle descend jusqu’à mon anus et se met à le caresser.. Je vais pas tarder à jouir. je baise sa gorge en douceur. Je retiens un gémissement et sans prévenir je me vide dans sa bouche, elle est surprise, je retiens sa tête qu’elle n’en perde pas une goutte. – Avalez. Je l’entends deglutir. Elle s’applique à bien lecher ma queue, la nettoyer. Et retourne dans son lit en me lançant un ” merci ” à voix basse… Je suis encore excité, impossible de me rendormir, je sais qu’elle non plus, j’entends les draps qui bougent, elle doit se toucher maintenant… Émilie est adepte des réveils pour un câlin… J’hésite quelques minutes, l’excitation ne redescend. Je me retourne vers elle et commence à lui lecher l’anus. Il ne faut que quelques secondes pour qu’elle se réveille, appuie sur ma tête. Je commence à lui ouvrir le cul avec la langue. Elle ouvre son tiroir, me tends une capote et me dis à voix basse :- Encules moi, en cuillère, jusqu’à te vider dans la capote. – Et ta mère ? – On s’en fout je ferai pas de bruit, Encules moi. Petite salope que j’aime tant… Je commence à la prendre profondément, allongé, dos à elle en lui tirant les cheveux. Florence ne dort pas j’en suis certain. Elle doit même être terriblement jalouse. J’adore ça. Je parle à voix basse mais fais en sorte qu’elle l’entende depuis le canapé :- T’aimes ça te faire enculer à côté de ta mère… – J’adore ça oui, ne la réveilles pas.. Elle l’avoue… Ca l’excite de baiser à côté de quelqu’un, en secret… Je jouis à nouveau, dans son cul… Un bonheur. Comme tout homme, je finis par m’endormir rapidement. Encore une jolie soirée. Le réveil sonne… L’appartement se rallume.. Émilie se lève et file directement à la douche. Florence s’étire encore sous la couette. Je bande, comme presque tout réveil. – Bien dormi belle maman ? Toujours à voix basse.. J’entends l’eau de la douche qui coule.- J’ai encore le goût de ton sperme en bouche. Tu l’as baisé après… Pourquoi tu ne m’as pas prise plutôt, elle dormait si profondément… Et j’étais chaude pour toi. – Venez. – Quoi la ? – Venez, elle est sous la douche. Florence sort du lit, je dégage la couette, glisse immédiatement ma main dans sa culotte. – Vous êtes trempée. – Arrete pas maintenant, c’est trop dangereux. Je ne ergani escort lui laisse pas le choix, passe ma main derrière son genou et la force et se mettre à cheval sur moi. Sans un mot, je la regarde, ecarte sa culotte et la penetre. Je tiens son bassin et la force à me laisser la prendre profondément. Émilie est sous la douche encore, tant que l’eau coule aucun risque. – N’ejacule pas dans ma chatte s’il te plaît, j’ai rien pour éponger. – Depuis quand vous décidez ? Je la prends fort, je connais mon corps et la façon de jouir vite, cette situation m’excite extrêmement. Elle s’abandonne, jouie dans un spasme presque silencieux et s’écroule sur moi. Dernière ligne droite, pas le temps de la laisser souffler. Accélère le rythme et lui tenant le cul fermement. Ça y est, je viens. Je sens que je la remplie d’une grosse ejac, elle m’embrasse en même temps, oubliant que sa fille est là, nous sommes comme dans un monde parallèle. Sans un mot elle se retire, gardant sa main comme réceptacle.- J’en ai plein la main David. J’att**** un mouchoir sur la table de chevet d’Emilie. – Glissez ca dans votre culotte en attendant. Cela n’a duré que 5 petites minutes… Très intense. Elle retourne au canapé et commence à replier la couette quand Émilie sort de la douche. J’ai enfin baisé ma belle mère…Pas autant que prévu, pas comme je le voudrai mais ça y est. Nous sommes là tous les trois autour d’un café. Émilie me regarde l’air coquin pensant sans doute que sa mère ignore que je l’ai enculé cette nuit… Florence aussi me regarde, rempli de mon sperme qui doit sans doute couler doucement dans sa culotte, sachant que sa fille ne se doute absolument de rien…Tout le monde est prêt, il est temps de s’activer. – Il faut que j’y aille, je te dépose, c’est sur mon trajet !? Comme par hasard, j’etouffe un rire. – Heu oui belle maman, avec plaisir ! Elle embrasse sa fille, je l’embrasse à mon tour. Nous arrivons dans la voiture dans le fameux parking à proximité. – Tiens, je connais ce parking, laissez donc un souvenir ! – C’est à dire ? – Prenez la culotte sale d’hier, elle est terriblement banale, et accrochez la au rétroviseur de la voiture d’à côté par exemple ? Elle rigole, att**** son sac, baisse la fenêtre et s’exécute. – Tu vas commencer à me coûter cher en lingerie, celle ci n’était pas donnée ! – Alain ne vous en a pas offert !? – Pas eu le temps de lui demander, tu m’interdis de le revoir… – Et si un autre homme vous en offrait ? Ni Alain, ni Philippe, ni moi ? – A qui penses tu !? – J’ai bien une idée, mais c’est encore sacrément osé… – Dis moi… – Thomas. – Thomas? Je n’en connais qu’un.. – Alors c’est celui là. – Mais enfin, c’est le fils de ma meilleure amie ! Je le connais depuis qu’il est bébé ! Et il a 18 ans !! Non franchement là, non. – Il est beau mec non ? – Ce n’est pas le sujet enfin, il a 18 ans, c’est le fils de Chantal ! – Vous allez le baiser… Cette fois ci, vous ne serez pas soumise. C’est vous qui dirigez. En échange il doit vous offrir un superbe ensemble porte jartelles, soutien gorge, bas, noir et tout et tout… Un seul rendez-vous. – Faut que j’y réfléchisse… – Je préfère cette réponse. Nous arrivons en bas de mon bureau. – Tu veux que je te suce avant d’aller bosser mon cher gendre ? – Florence voyons… Je ne voudrai pas voir un maquillage couler sur un si beau visage ce matin… Je l’embrasse sur la bouche, sors de la voiture et la vois partir en me faisant un clin d’œil. Je lis simplement sur ses lèvres :A bientôt… DAVID Ps : il faudra attendre une semaine avant la 6e histoire, je pars en déplacement… J’aimerai beaucoup montrer vos photos ou vidéos de couple, en plein acte, en fellation ou autre avec le texte suivant :” pour Florence, la maman vide couille ” Dédicace vocale ou ejaculer sur le texte. Elle va adorer, et qui sait… Vous la présenter en privé. J’attends de vos nouvelles chers amis… 75DAVID.XXX@GMAIL.COM

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32