Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ahegap

les aventures de Brigitte – CHAPITRE 6CHAPITRE 6 – Robert le proxeneteBrigitte decroche._ Mercerie Singer, bonjour, que puis je faire pour vous ?_ Bonsoir Brigitte, c’est Robert._ Oh Robert quelle surprise d’avoir de vos nouvelles si tot._ Oui en effet, vous vous souvenez de ce que je vous ai promis hier soir, et bien c’est arrangé, j’ai quelques amis qui sont partant pour quelques sexcapades, certains meme sont pres à payer pour avoir le privilege d’une prestation particuliere comme celle que vous m’avez si gentillement offert toutes les deux hier soir._ vous m’en dirais tant …_ et ne vous inquiétez pas, ils sont tous ravis ou, indifferents de votre petite difference et ils ont tous tres hate de satisfaire à vos attentes chere demoiselle._ eh bien tout ca est un peu precipite, puis je vous rappeler un peu plus tard afin que nous discutions en details de votre proposition._ mais bien entendu … je vous laisse maintenant … mais amitié à votre tante._ je n’y manquerais pas, aurevoirEt Brigitte raccroche le combiné à l’instar de Gertrude qui repose le petit ecouteur._ Quand penses tu ? Demande Brigitte à Gertrude._ Je pense que ce gros cochon a tres envies de jouer avec nous, mais il ne sait pas à qui il a affaire … je vais le tenir à l’oeil dans ton interet Brigitte, je ne voudrais pas qu’il t’entraine trop loin dans ses delires car je ne le connais peut etre pas si bien tout compte fait._ oh mais je suis grande tu sais !_ mais tu comprend, qu’accepter de l’argent pour du sexe, c’est de la prostitution !_ tout de suite les grands mots, je vois ca comme une prestation avec un cadre bien delimité … un boulot quoi !_ decidement, tu ne cesse de m’epater, mais je garderai tout de meme un œil ouvert et le bon._ il est bientôt 19h00 tu peux disposer si tu veux, je pense que je vais aller me regarder un truc a la tele et toi que fais tu ? Demande Gertrude._ Je vais allé voir Robert afin de definir le cadre avec lui._ Ou la coquine qui reveut sa dose de jus avant de s’endormir, tu as raison ma cherie amuse toi mais fais attention quand meme !_ ne t’inquiete pas je repasse te faire un bisou des que je rentre … et j’ai mes cles, tu peux t’enfermer.Brigitte sort de la boutique et l’espace d’un instant realise qu’elle est dehors sur le trotoir, c’est une premiere pour elle de pouvoir sortir habillée de la sorte sans cette crainte habituelle d’etre surpris.Elle clenche et pousse la porte de la cordonnerie de Robert.Une cloche retentie au fond de la boutique d’ou en sort Robert._ oh mais regardé qui voila … Brigitte ma cherie !_ Coucou Robert !_ tu es venu discuter j’imagine_ exactement !_ et bien tu tombe bien car j’ai justement deux amis qui viennet d’arriver pour l’apero tu te joins à nous pour faire connaissance ?Brigitte repense à Gertrude et sent le traqunard_c’est a dire que …_ allez viens tu ne le regretteras pas ils sont tres gentils._ Ok, juste un verre alors !Robert ferme la porte de sa boutique a cle, baisse un lourd rideau de fer et invite Brigitte à le précéder. L’arriere de sa boutique est bien plus grand que celui de gertrude, il s’ y est amenagé un coin cuisine avec une petite table ou sont assis les deux inconnus._ je te presente Louis et Patrick … voici Brigitte !_ Bonsoir mademoiselle dit louis en se levant pour la saluer d’une delicate poignée de main, imité ensuite par Patrick qui semble un peu plus timide voir troublé par la présence de Brigitte qui saisit l’occasion de prendre le dessus sur la situation en lui lancant :_ detendez vous mon ami, je n’ai pas encore sauté sur votre braguette !_ voyez ! Qu’est ce que je vous avez dis, n’est elle pas merveilleuse ?_ oui c’est vrai tout a fais charmante, retorque Louis.Patrick esquisse un sourire.Robert propose une chaise a Brigitte et lui sert son verre._ trinquons aux nouvelles rencontres ! Lance Robert en levant son verre.Les verres s’entrechoquent et Brigitte sent la main de Robert lui carresser le creux de la cuisse. Elle lui sourit et mes les pieds dans le plat._ Alors Robert dis moi ce que tu attends de moi, tu veux que je fasse la pute pour toi, c’est bien ça ?Les trois hommes se mettent a se racler la gorge devant tant de franchise._ et bien, pas exactement, je pensais plutot à une petite commission sur les eventuels clients que je pourrais trouver, disons 30% ?_ ce sera 20 % ferme et je choisis la marche à suivre ?_ OK, et pour le tarif de tes prestations ?_ C’est toi mon agent, fais des propositions, peut etre meme que Louis et Patrick pourraient donner leur avis sur la questions ?_ 60 la branlette avec fellation, 150 la penetration avec preservatif fournis bien sur et 300 pour le genre de petite soirée privée comme hier soir ! Propose Robert._ Je trouve ça plus que malhonnete vu la qualité du produit ! Si je peux me permettre ma chere. Interromp Louis, Tu ne peux brader une aussi jolie fleur, espece de vieux macro !Patrick confirme par un hochement de tete.Brigitte n’en reviens pas mais ne le montre pas, sa cote vient de doubler en 1 seconde._ c’est le tarif habituel pour du ramasser sur le trotoir ! Retorque encore Louis, la on est sur tout autre chose, tu imagines les sommes que certains auraient envie debourser pour se vider les couilles, pardonnez moi mademoiselle, sur une creature aussi divine et surprenante!_ c’est vrai tu as raison, il faut viser plus haut ! Relance soudainement le discret Patrick, et moi aussi je veux 20 % sur les bahis firmaları client que je ramene !_ c’est evident ! souligne Louis, tous rabatteur touche sa commission, pas vrai Mademoiselle Brigitte ?_ biensur Louis, tous le monde touche, lui balance langoureusement Brigitte qui se sent d’un coup tellement respecté par ses hommes qu’elle les autoriserait à abuser d’elle maintenant._ bon et maintenant que l’on a reglé ces quelques details, peut on avoir un petit echantillon ? Demande Louis avec un large sourire en se tournant vers Brigitte._ Bien sur ! Qu’est ce qui vous ferait plaisir ? Une pipe, un doigt dans le cul, les deux ou alors une branlette avec mes pieds et mes mules._ Quel temperemment ! Non ma cherie je pensai plutot à te prendre tous les trois en meme temps sur la table la maintenant tous de suite !_ c’est partie ! S’exclame Brigitte en poussant les verres pour s’asseoir sur la table, tres sur d’elle, elle ecarte largement les cuisses pour offrir la vue de ses bas et de son string, l’atmosphere devient bouillante lorsqu’elle enleve une de ses mules pour la porter à son nez tout en se caressant la bite comme si c’etait une chatte. Robert degaine sa bite le premier et lui fourre dans la bouche, Patrick s’empare d’un de ses pieds et le renifle en se branlant. Quand à Louis, il ecarte le bord du string pour decouvrir son gros clitos, qu’il s’empresse de prendre en bouche tout en lui massant sa petite rondelle avec deux doigts.Au bout de quelques minutes, Robert vient se mettre entre les cuisses de Brigitte et enfile une capote. Louis grimpe sur une chaise et enleve son pantalon pour se faire lecher le cul et Patrick ne bouge pas il continue de mater en se branlant de plus en plus frenetiquement avec l’une des mules de Brigitte. Soudain, elle sent la bite de Robert s’enfoncer doucement dans son cul bien preparé par Louis._ hummm ! Que c’est bon Robert, vas y prend moi comme une petite chienne, baise moi, baise moi baise moi plus fort … oui ne t’arrete pas je je je …Brigitte lache une bonne ondé sur Robert qui la besogne avec encore plus d’ardeur pendant que les deux autres compere qui se font astiquer le manche balance leur puree respective presqu’en meme temps dans rale de soulagement. Robert se retire du petit cul de Brigitte, enleve sa capote et se fait finir a la bouche, pendant que ses amis se rassoient pour contempler le final. Un premier jet lui envahit la bouche, un deuxieme sans suit et ne lui laisse pas d’autre choix que d’avaler car un troisieme arrive et manque de la faire deglutir au point d’en resortir la bite de Robert de sa bouche. Pas le temps d’en placer une que la quatrieme et la cinquieme lui recouvre la moitié du visage._ et bien dis donc toi tu decharge comme un rhinoceros ! Tente de reprendre Brigitte._ pour sur mademoiselle, s’exclame Patrick qui a maintenant la langue deliée, il a des pasteques a la place des couilles, rassurez vous il en a déjà surpris plus d’une mais le plus souvent elle s’ejecte de sa bite a la deuxieme giclé, et la trois ! Chapeau !Robert et Louis sourit en se regardant, Louis se leve et porte la main dans sa veste et en sort quelques billets, tiens voici ta recompense tu l’as bien merité ma belle. Les autres hommes suivent en ajoutant chacun la meme sommes._ Mais c’est beaucoup trop !_ Considere ca comme notre adhesion a notre association ! Lance Louis, maintenant veuillez m’excuser mais le devoir m’appel ailleurs, Patrick je vous raccompagne ?_ Oui, merci, au revoir jolie Brigitte._ Oui au revoir charmante petite coquine, vous serez dans mes pensés jusqu’à notre prochaine rencontre._ ce sera un plaisir messieurs, à tres bientôt alors.Robert les raccompagne jusqu’à la porte de service et reviens quelques instant plus tard. Brigitte termine de ce nettoyer et est encore toute emoustillée._ et maintenant ? Demande t’elle à Robert, qui va me baiser ?_ je n’ai plus rien sous la main, mais ne t’inquiete pas je te contacterai des que l’un de nous auras du neuf, en attendant dis moi quand tu serais le plus disponible pour nos petites affaires._ le soir en semaine de 20h a 22h, ca m’irai. Repond Brigitte_ pour ce qui est de nos lieux de rendez vous, j’ai quelques idees à te proposer._ ah oui dis moi lesquelles ?_et bien tout d’abord il y a chez moi … pour certains rencart ca sera plus convivial, ensuite il y a le Parking juste à coté ou il y a en plus un toilette publique et tu peux y acceder par le petit chemin derriere nos deux maisons, tu vois lequel ?_Oui bien sur j’aime mis promener de temps en temps._ le petit chemin lui meme peut etre parfait aussi lorsqu’il ne pleut pas. Et pour les prestations particulieres je vais m’arranger avec Gertrude pour trouver une solution, ca te va ?_ biensur en moins de 24 heures, j’ai degoté deux boulots, que demander de plus.Robert lui propose de la raccompagner jusque chez elle, car il en serait plus rassuré. Cette marque d’attention, touche quelque peu Brigitte qui se sent un peu plus en confiance malgres les quelques prejugés que pouvaient avoir Gertrude au sujet de Robert. Le claquement de ses mules sur le bitume du trotoir, berce Brigitte à chacun de ses pas. La nuit est douce et calme, il n’y a pas un bruit dans la petite rue, Brigitte regarde autour d’elle plus par reflexe, que par crainte d’etre vu, elle se sent bien dans cette nouvelle peau et la presence de ce nouveau collaborateur la rassure, elle kaçak iddaa pourrait meme envisager de lui faire confiance, mais chaque chose en sont temps!_ et bien voila nous y sommes ! Lance Robert un peu timide, alors qu’il vient quand meme de lui decharger quelques minutes plutot tout son foutre dans sa bouche._ oui, merci de m’avoir raccompagné, c’est gentil._ c’est normal, je ne voudrais pas qu’il t’arrive quelques choses._ peut etre pourrions marcher encore un peu, histoire de faire ensemble quelques reperages, qu’en dis tu ?_ c’est une bonne idee, et qui sait, on va peut etre faire des rencontres à cette heure ?_ hum oui, je t’avoue que j’espere bien te faire remonter la pression, car j’ai encore tres faim ! Dit elle en s’engouffrant dans la petite ruelle qui remonte le long de chez Gertrude vers les bords du canal.La ruelle est tres etroite, Brigitte precede Robert de quelques pas et joue avec sa robe en la faisant danser de droite a gauche et oups, de haut en bas, devoilant l’espace d’un instant ses jolies petite fesse un peu blanchette réhaussée de ses jolie bas d’un teint plus halé._ ca te plait ? Demande brigitte d’un ton qui en connais déjà la reponse.Robert lui repond en se massant doucement la bite par dessus son pantalon.Le bord du canal commence à se dessiner au loin sous les premiers rayon de lune quand soudain une silhouette jaillit. Un jogger d’une quarantaine d’années, plutot bel homme, passe rapidement devant eux.Brigitte sursaute et pousse un petit cri inattendu car presque feminin.Le type n’a visiblement pas eu le temps de les remarquer dans le crepuscule. Robert rigole et profite qu’elle ai eu peur pour glisser une main sous sa robe pour la faire sursauter de nouveau._ah mais ca va pas de me faire peur comme ca ! Souligne Brigitte agacée et tres amusée de se faire peloter dehors.Arrivés à l’intersection ou ils ont apercu le jogger, Brigitte s’arrete et trouve l’endroit tres interessant car on peut facilement voir se qui arrive et facilement disparaître si necessaire._ ici c’est pas mal, qu’en penses tu ? Demande Brigitte_ J’me disais la meme chose, le coin est excitant et suffisemment tranquile._ en plus j’ai un accès quasi direct par la cours de Gertrude, il faudra que je lui demande si cette vieille porte s’ouvre !_ J’en ai une aussi dans le fond de mon jardin mais je ne l’utilise jamais !Ils remontent par le chemin de terre qui borde le canal et longe l’arriere du studio d’Edy qui n’a d’ailleur aucune fenetre de ce coté.Les cinq lampaderes qui bordent le chemin s’allument dans un petit gresillement electrique et ses comme si la faune nocturne s’eveillée sous cette lumiere artificielle.Brigitte marque un temps d’arret pour ecouter et apprecier ce doux moments rapidement interrompu par Robert._ c’est pas mal ici, je pourrais meme y faire quelques amenagement !_ ah oui ? Comme quoi ? Demande Brigitte_ un Banc ! Un beau banc en beton_ tu sais faire ca ? Quel homme ? Dit elle en se rapprochant de lui pour att****r son bras fort et viril._ Biensur, je demanderais un coup de main a Louis et Patrick pour le mettre en place, mais je vais faire ca rapidement._ j’en ai de la chance, et tu pourrais rendre l’ambiance plus intime en virant l’ampoule du lampadere ?_ je vais meme faire mieux, je vais carement y mettre un interrupteur, ce sera le code pour dire « OCCUPE » !_ wouhah tu m’impressione, je vais t’appeler Bob le bricoleur !Ils se marent et se rapproche doucement l’un de l’autre, Robert sent la queue de Brigitte bien ferme sous sa petite robe et se met à la masser delicatement et a la branler doucement. Brigitte se laisse emporter febrilement par se delicieux instant bercé par les etoiles. Pendant qu’elle tient d’une main sa robe soulevée, Robert s’agenoue pour sucer ce gros pistil turgescent qu’il tient du bout des doigts.Apres cette instant des plus savoureux, les deux associés reprenent le chemin qui debouche à l’angle du jardin de Robert sur le petit parking publique du village._ qui contient tout de meme dix places ! S’exclame Brigitte, Incroyable , plus petit on fait pas ou alors c’est privé._ oui, mais il y a les chiottes publiques c’est un avantage, je dirais meme plus une commodite ma chere amie !_ c’est tres excitant tres cher allons vite me baiser et faire pleins de trucs tres cochons !Soudain, le telephone de Robert s’affole dans son pantalon !Il decroche,_ c’est Patrick, la petite Brigitte est encore avec toi ? Parce que j’aurai une commande special si elle est disponible !_ bah ca depend c’est quoi ce qu’il veut precisement ? Demande Robert en activant le haut-parleur de son telephone._ il veut qu’elle pisse dans sa culotte devant lui en le sucant jusqu’à ce qu’il jouissent. Il veut aussi garder la culotte souillée et prendre une photo en souvenir.Brigitte acquiesse de la tete et réalise en montrant à Robert qu’elle n’a pas de culotte !_ elle est pres de moi justement et elle est OK, est ce que ton client peu fournir la culotte, ca nous ferais gagner du temps. Demande Robert_ oui, il a entendu, il prefere meme ! Vous etes ou, chez toi ?_ non sur le parking à coté, à tous de suite alors.Robert raccroche_ et bien voila nous avons trouvé encore une bite a sucer ma cherie, tu vois ce n’est pas ce qui manque, suffit d’en parler !Quelques minutes plus tard une voiture se gare sur le petit parking. Les phares s’eteignent et trois portiere s’ouvrent.Patrick descend du coté kaçak bahis passagé suivi des deux autres silhouete inconnues et se dirige vers les toilettes ou Robert les accueillent._ Bonsoir gentlemen, vous etes deux ? Nous n’avions pas evoqué ce petit supplement ! Souligne Robert à Patrick_ pas de probleme, il accompagne seulement ! Se defend Patrick_ plus on est de fou, plus on jouit ! Lance Brigitte en faisant son apparition dans la pale lueur des lampaderes._ Bonsoir mademoiselle ! S’exclame le premiere inconnu, je suis Charles et voici mon ami William et vous etes encore plus ravissante que je ne l’esperais._ est ce trop tard pour me joindre à vous ? Demande William en sortant de sa poche quelques billets._ c’est la demoiselle qui decide ! Retorque Robert_ est ce que tu veux que je suce ton pote et qu’il se vide les couilles sur moi pendant que je pisse dans ma culotte ? Demande Brigitte à Charles_ oh oui, tous les deux dans ta bouche meme, et en palant de culotte, voici pour toi ! Dit Charles en sortant de sa poche une culotte en satin rouge.Brigitte s’eclipse un instant pour l’enfiler, pendant se temps William regle à Robert sa participation.L’odeur de pisse qui regne dans ces toilettes et l’idée de se faire humilier ici, devant quatres hommes et d’en devenir leurs poupée excite terriblement Brigitte, ni une ni deux elle releve sa robe sur son cul et se masse la rondelle avec insistance sous les yeux eberlués de Charles et William qui penetrent les premiers dans le petit sanitaire._ eh bien on nous a pas menti, t’es du haut de gamme ma poulette ! Lance Charles en soufflant de la chaleur torride qu’il eprouve en mattant ce spectacle.Brigitte sent son anus bien dilaté et y enfonce deux doigts à travers le doux tissu de sa culotte et continue de le masser frenetiquement jusqu’à s’en faire pisser.Les quatres hommes se branle doucement par dessus leur pantalon en contemplant ce jolie petit cul bien trempé qui s’offre à eux. Brigitte est sur la pointe des pieds dans ses mules, elle a l’impression de sentir l’odeur de sa bite et de ses petits pieds et sa l’excite d’avantage, il faut qu’elle suce une bite et qu’on lui defonce le cul.Elle se retourne et invite Charles et William, leur bite à la main, à se rapprocher. Une dans chaque main, elle astique ferme et commence par les prendre en bouche à tour de rôle tout en continuant de jouer avec son cul et sa culotte. La bouche pleine de bite, Brigitte crit, jouit et supplit que ça ne s’arrete jamais, quand soudain la premiere decharge est envoyée par William qui lui arrose largement le frond et le nez, suivi de Charles, tres excité parcequ’il vient de voir decharge à son tour presque dans la narine et bien au dessus des levres de Brigitte qui à le visage recouvert de jus, elle reste ainsi un instant le temps que Charles puisse faire sa photo souvenir._ tu peux prendre la culotte dans ta mains maintenant ? Qu’elle soit bien visible. Demande Charles pour en prendre une deuxieme.Brigitte s’execute, puis elle lui donne son butin qu’il range rapidement dans une poche plastique._ Mademoiselle ce fut un plaisir !_ pour moi aussi … repond t elle en essuyant son visage avec du PQ avant de se rincer au lavabo.Apres quelques salutations, les trois hommes s’en retourne vers la voiture et quittent le petit parking.Brigitte croche le bras de Robert._ Ca va ? S’inquiet Robert_ Oui l’air est doux, c’est agreable ! Robert lui tend son cachet que lui as remis Patrick._ Je crois que pour ce soir c’est pas mal, je vais aller me prendre une bonne douche et me mettre un peu de creme, je sais pas pourquoi mais j’ai la peau qui me tiraille un peu !Ils se mettent à rire de bon coeur._ Robert, « Bob », me trouve tu vraiement si fille !_ et bien sincerement tu respire ce que la bite d’un homme veut, alors oui, je te vois vraiement comme une fille, mais particuliere, tu donne envie sans que l’on sache pourquoi, on y trouve pleins de raison, mais on sent que tu cache un mystere et c’est la que le charme opere, dans le l’ombre de ce mystere._ ouhh bob, tu me donnes des frissons, en meme temps je n’ai plus de culotte !_ tu vois, comment tu ne veux pas craquer ! Je n’ai qu’une envie maintenant c’est de me revider les couilles dans ton petit cul !_ D’accord, mais au chaud alors, j’ai tres en vie de fumer et de me poser autour d’un café …Quelques instant plus tard, ils traversent la cours et passant devant la porte de Gertrude tentent d’y jeter un œil pour voir si elle dort. Rien ne semble bouger, seule la lueur de la tele danse sur les murs de la piece._ Elle doit etre allongée sur le canapé. Dit Brigitte en continuant son chemin.Pour la premiere fois, Robert penetre dans le studio de Brigitte.La piece baigne dans une douce lueur et Brigitte invite Bob à se mettre à l’aise. Elle met rapidement un café en route et file à la salle de bain prendre une douche. Au bout de quelques instant la porte de la cabine s’ouvre sur Bob, à poil, la bite à la main entrain de se branler._ tu veux me rejoindre ? L’invite Brigitte_ Non merci, juste envie de mater l’eau qui coule sur tes formes._ Garde m’en un peu quand meme ! S’inquiet Brigitte_ oh mais moi aussi j’ai tres envie de gouter ton petit jus ma cherie ! Je ne sais pas pourquoi, mais depuis tout à l’heure sur le chemin, je ne pense qu’a ca ! Avoir ton jus dans ma bouche, ca doit etre bon, surtout le tiens !_ quel coquin voyez vous ca … et bien tu me borderas tout à l’heure avant de partir, comme ca je ferais de doux reve …_ hum j’ai hate de partir maintenant ! Se presse Bobils rigolent en coeur et Brigitte se dit qu’elle a trouver un drole de compagnon de jeux …

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32