Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Ma grand-mère n’a aucun tabouMa grand-mère n’a aucun tabou !(récit animé avec photos … prends le temps de lire avant de regarder les photos et apprécier :)Moi c’est Mathieu (Mat pour les proches), fils unique d’un riche homme d’affaires, je viens d’avoir 20 ans et après avoir cherché ma voie professionnelle, j’entame finalement des études dans la photographie (ma passion).Mes parents sont divorcés, je vis avec ma mère de 39 ans et ma sœur de 18 ans, en région parisienne. Ma grand-mère Brigitte vit seule également mais dans le sud de la France. C’est plutôt une belle femme qui n’a jamais vraiment dit son âge (disons que ça fait au moins 10 ans qu’elle dit qu’elle a 50 ans !). Elle doit en avoir plus de 60 à mon avis.Brigitte fait donc partie de ses femmes bourgeoises qui ne veulent pas vieillir et elle fait tout pour paraître plus jeune (les UV, les vêtements sexy, les liftings et la chirurgie esthétique). Cette année, nous avons appris qu’elle a même refait sa poitrine).Au mois d’août, je suis allé passer quelques jours chez elle à Cannes pour profiter du soleil et de sa piscine avant la rentrée. Ce mois-ci m’a réservé son lot de surprises !Après 10h de voiture, me voilà donc enfin arrivé à la villa familiale …Je suis allé directement à la terrasse pour dire bonjour et j’avoue que je ne m’attendais pas à voir ma grand-mère avec une paire de seins si énorme !« Salut Brigitte ! dis-je en la voyant, car il faut bannir tous les termes du genre grand-mère ou mamie ! »« Bonjour mon grand ! Tu as fait bonne route ? »« Oui merci ! Je vois que tu es toute bronzée ! Et puis … euh … c’est nouveau ça ! » dis-je en montrant du doigt sa poitrine qui était prête à bondir hors de son maillot de bain.”Oui ! Ce se sont mes deux nouveaux atouts séduction !” me répond-elle en rigolant. “Tu les trouves comment ?” ajoute-elle en se cambrant et en rentrant son ventre.Je ne sais pas si j’étais plus gêné par la question ou par la vue ! J’ai répondu avec une voix hésitante :”Ils me paraissent plutôt gros, mais j’aime bien … enfin je veux dire que ça te va bien … enfin tu m’as compris !? “Brigitte coupa court à la conversation devant mes yeux ébahis et ma réponse interminable.”Allez, monte tes affaires dans ta chambre, nous allons déjeuner en ville et j’aurais un petit service à te demander” me dit-elle.Je me demande bien ce qu’elle pouvait avoir à me demander car elle a déjà tout ce qu’elle veut quand elle veut !Nous sommes donc arrivés au restaurant. Elle portait un ensemble rose (elle adore le rose) avec un dessous en dentelle franchement ouvert ; et malgré ma gêne, j’ai déjeuné avec ses deux gros seins sous les yeux !Au dessert, après avoir parlé de tout et de rien sur l’année passée, elle me dit avec un regard et un sourire qui m’a mis mal à l’aise :”Ne sois pas gêné comme ça !! Tu as déjà vu des seins quand même ! Ceux là ont l’air de te plaire en tout cas … tu les as regardé durant tout le repas !””Je n’avais pas vraiment le choix Brigitte ! Mais oui, c’est vrai qu’ils ont l’air … euh … bronzés ! En fait, le problème ce ne sont pas tes seins … c’est qu’ils sont sur toi ! Et puis ton décolleté franchement ! Ça me gêne. Je peux quasiment voir un téton là !””Bon ok, j’avais un service à te demander mais laisse tomber !” me lance-t-elle avec un air déçu.”Mais non ! Excuse-moi Brigitte, tu es toute belle … allez dis-moi ce que tu voulais …””Et bien, voilà … tant que je ne suis pas trop vieille, j’aimerais faire un « book photo » et comme tu es un photographe professionnel (ce qui est loin d’être le cas pour l’instant mais bon …), j’ai pensé que tu pourrais peut-être faire ça pour moi !?””C’est tout ce que tu veux !? Bah oui … bien sûr Brigitte ! J’ai pris mon matériel pour faire des photos de paysage dans la région mais si tu viens avec moi, je peux faire quelques photos de toi aussi.””Par contre, j’ai beaucoup de vêtements alors je voudrais faire plusieurs séances si tu veux bien. Et puis c’est toi le photographe, tu pourras me guider ! Je serais ton modèle et j’obéirais ne t’inquiète pas !” m’a-t-elle répondu en éclatant de rire.Ces vacances ne me coûtaient pas un sous alors bedava bahis je pouvais bien lui rendre ce service ! Cet après-midi nous sommes donc allés faire un tour en ville pour faire notre première séance photo …Nous sommes arrivés dans un parc où il y avait beaucoup de monde. J’étais assez gêné mais Brigitte, elle, était ravie. Elle se retrouvait avec un petit jeune qui la prend en photo !! (elle faisait la star !)Bref, tout le monde nous regardait pendant que je prenais les photos et j’entendais les gens faire des commentaires sur sa grosse poitrine et ses longues jambes bronzées.–Brigitte était plutôt bien conservée pour son âge et je sentais qu’elle prenait goût à jouer le mannequin-photo.Nous sommes ensuite sortis du parc et retournés en ville faire encore quelques photos.Dans une petite rue piétonne, j’ai pensé qu’avec ses grandes jambes, faire une photo en contrebas dans un escalier pouvait rendre quelque chose de sympa mais ce que j’ai vu m’a quelque peu dérouté ! -J’ai donc pris quelques photos RAPIDEMENT (!) et nous sommes allés manger une glace dans un restaurant pour débriefer sur cette première séance…- Alors ça t’a plu de poser comme un mannequin Brigitte ? – Oui j’ai adoré !! Je suis sûre que tu as fait de superbes photos !- Je pense ! Par contre, excuse-moi, mais tu aurais pu mettre un string ! J’ai tout vu là !!Désolée si je t’ai choqué mais c’était pour te montrer un peu le genre de photos que j’aimerais faire. Si tu veux toujours, on fera une autre séance demain. J’aimerais tellement avoir un « book » ! Tu es toujours OK ?Je ne m’attendais pas à ça mais à près tout, c’est mon futur métier et c’est l’œil du photographe qu’elle cherche alors je ne pouvais pas lui refuser ! Par contre, si elle cherchait à me déstabiliser, je comptais bien, moi aussi, jouer un peu !”OK Brigitte ! Mais demain, c’est moi qui te dirige alors.””Bien sûr. C’est toi le photographe. C’est ce que j’attends.” me répond-elle en souriant.Ce soir là, nous sommes sortis manger une glace avec Brigitte. Elle était très classe en noir et blanc et tout le monde se retournait sur elle en voyant ses longues jambes et son petit haut qui laissait deviner ses gros tétons.Je n’avais que mon Smartphone sur moi mais je voulais vérifier quelque chose …”Ne bouge plus Brigitte, je vais faire une photo. Tu es superbe habillée comme ça !””Merci” me répondit-elle en prenant la pose …Et puis je me suis lancé …”Tu as mis une culotte ce soir au moins ?” ai-je demandé avec un sourire en coin.Elle n’a pas répondu. Elle a juste glissé son pouce pour relever légèrement et discrètement sa jupe. J’avais la réponse.J’ai eu le temps de prendre une photo de son minou parfaitement rasé et tout bronzé !En voyant dépassé son petit abricot bien mûr je commençais à me sentir chaud malgré moi ! Et sa façon de me regarder m’envoyait des signaux très déstabilisants. Nous sommes rentrés à la maison et je suis allé directement m’allonger dans ma chambre pour me masturber en regardant sa photo sur mon téléphone.Le lendemain nous sommes allés faire une séance-photo loin des regards et je comptais bien voir ce dont Brigitte était capable !Nous sommes donc allés faire quelques clichés sur le site d’un château en ruine. Brigitte portait une mini-jupe et un haut noir, une écharpe et des talons aiguilles roses.Durant le trajet en voiture, j’ai pu voir qu’elle ne portait pas de soutien-gorge et la connaissant, surement pas de culotte non plus !« Allez ! Commençons ! Assis-toi et prends une pose un peu coquine. » lui ai-je demandé en souriant.Elle s’exécuta en souriant également …Je shootais en continu tout en lui demandant de changer ses poses …« Bien ! Montre moi un peu ces belles jambes ! » [clic] [clic] [clic]« Bien ! … Allez, montre moi tes beaux seins tout neufs ! » ai-je osé dire dans le feu de l’action.Brigitte me sourit et tira son haut vers le bas, laissant sortir ses deux seins gonflés. Sans rien avoir demandé, elle a pincé rapidement ses tétons pour les faire durcir et j’avoue qu’il n’y a pas que ses tétons qui commençaient à durcir !Pendant que je shootais, j’ai eu confirmation qu’elle bedava bonus ne portait pas de culotte …« Bien ! Tu es superbe ! Viens t’asseoir sur les marches et écarte un peu les jambes ! »Elle se mit à rire et tout en cachant ses parties intimes, elle me dit qu’elle ne portait pas de culotte (ce que je savais déjà !)Considérant cela comme un appel du pied, je continuais :”Allez ! Sois pas timide ! Montre ! C’est pour ton book !”Elle fini par se décider à enlever son écharpe.Cette fois, Brigitte était paradoxalement très gênée car elle ne contrôlait plus la situation.Je pense qu’avec ses tétons qui pointaient et son clitoris tout gonflé, elle devait avoir honte d’être excitée par la scène !Nous avons fini à la séance et nous sommes rentrés à la villa sans dire un mot. Brigitte se trémoussait légèrement dans la voiture. J’avais l’impression qu’elle était toujours très excitée (voire en feu car elle a laissé un liquide collant sur mes sièges en cuir lorsqu’elle est sortie de la voiture !)Il était déjà l’heure de diner et Brigitte me lança :« Mon grand, je suis pas là ce soir, une amie m’a appelé pour boire un verre en ville. Fais comme chez toi et bonne soirée ! » Elle partit et j’avais du mal à croire son histoire car elle n’a pas touché son téléphone de la journée ! J’ai donc décidé de la suivre pour vérifier ses dires …Malheureusement, le temps de trouver une place pour me garer en ville et j’avais perdu sa trace. J’ai donc longé les terrasses de cafés pour voir si elle s’y trouvait et surtout voir avec qui elle avait rendez-vous.Bingo ! Elle buvait un verre en terrasse avec deux hommes que je ne connaissais pas.Je les regardais tous les trois au loin et quand l’un des deux s’est levé, je suis passé discrètement pour prendre une photo du “couple” qui restait et qui rigolait bien.Brigitte avait comme d’habitude un décolleté plongeant et elle semblait bien s’amuser. Je suis vite reparti au loin sans être vu puis j’ai attendu pour voir ce qui allait se passer.Dix minutes plus tard, un des deux hommes s’est levé, a dit au revoir, puis est parti. A ce moment là, Brigitte et l’autre homme se sont levés aussi et sont partis vers la plage.J’avais bien fait de prendre mon appareil photo avec un grand zoom car là … je n’en croyais pas mes yeux !Dans un coin tranquille sans passage, Brigitte s’est accroupie devant cet homme qui a immédiatement baissé son short et sorti son sexe déjà bandé. Brigitte ne s’est pas fait prier pour le mettre dans sa bouche puis elle entama de puissants va-et-vient comme une professionnelle ! Au bout d’une minute, l’homme a relevé Brigitte et l’a plaqué contre le mur. Il l’a ensuite vivement pénétré par derrière et s’est mis à la limer énergiquement tout en lui disant des mots vraiment crus que je pouvais entendre à 20 mètres !Quelques minutes plus tard, il remonta son short, l’embrassa vite fait sur la joue et parti d’un pas rapide.Brigitte est restée toute seule, regardant au tour d’elle en essuyant le sperme qui coulait entre ses jambes.J’en avais assez vu ! Je suis vite retourné à la villa avant qu’elle n’arrive et je suis allé dans ma chambre un peu dégoûté de voir que ma grand-mère couchait avec le premier venu et en plus, dans la rue et sans préservatif ! Serait-elle nymphomane ???Le lendemain, je me suis levé avec une seule idée en tête : Chauffer Brigitte pendant la séance photo pour voir jusqu’où elle était capable d’aller devant mes yeux.Nous sommes donc partis à la plage dans un coin tranquille. Il n’y avait personne ou presque et j’étais cette fois plutôt directif …”Ça ira ici. Déshabille-toi complètement. J’ai envie de faire des photos de nue aujourd’hui.””Euh OK !” répondit Brigitte avec un air soupçonneux compte tenu du ton ferme que j’avais employé …Nous avons commencé la séance et je voyais que Brigitte était plutôt timide en cachant souvent ses parties intimes :”Bon je te sens un peu coincée aujourd’hui alors si ça peut t’aider, on va se mettre dans la même situation. Je vais me changer. Installe-toi sur ce rocher pendant ce temps-là et détends-toi.”Je suis allé enlever mon short de bain et j’en ai profité deneme bonusu pour ramener un spray bronzant qui fait briller la peau (plus joli pour les photos).Quand je suis revenu quelques secondes plus tard, elle tenait déjà la pose avec les jambes bien écartées. Impossible de cacher mon début d’érection !”Ne bouge plus. Tu es parfaite comme ça. Je vais juste te mettre un peu d’huile bronzante pour faire briller ta peau. Ce sera plus joli pour les photos”.C’est alors que j’ai aspergé le corps de Brigitte avec la lotion. Puis avec la main, j’ai délicatement étalé l’huile en prenant soin de passer brièvement sur ses tétons qui durcissaient à vue d’œil.”J’aurais pu le faire mais tu fais ça tellement bien !” me dit-elle amusée de la démarche.Profitant logiquement de la situation, sans rien dire, j’ai finalement descendu ma main sur son ventre, tandis qu’elle commençait à fermer les yeux en cachant difficilement un soudain plaisir. Un léger souffle sorti de sa bouche lorsque ma main pleine d’huile est passée rapidement sur son sexe déjà ouvert comme une fleur.Je sentais qu’elle devenait très excitée alors j’ai repris mon appareil photo pour continuer la séance photo avec mon sexe désormais bien bandé devant elle !Je pouvais clairement lire dans ses yeux : « Toi mon p’tit gars, si tu veux jouer à ce jeu, tu vas passer à la casserole ! » Plus je prenais de photos et plus Brigitte se lâchait. Elle écartait désormais les jambes devant moi avec un plaisir non dissimulé. Elle était tellement détendue que je pouvais voir son vagin s’élargir de plus en plus …Nous sommes retournés sur la plage pour finir la séance-photo et ainsi, continuer mon petit manège pour l’exciter encore plus. Je bandais fermement et je ne pouvais plus contrôler les mots « crus » qui sortaient de ma bouche …”C’est vrai qu’ils sont magnifiques tes seins Brigitte ! Et je ne pensais pas que tu avais une chatte aussi belle ! D’ailleurs, excuse-moi de bander devant toi !”Elle n’a pas répondu ! J’avais l’impression que son esprit n’était même plus là ! Elle regardait en permanence mon sexe bandé en passant parfois involontairement sa langue sur ses lèvres !Je souriais car elle était en train de bouillir ! Plus je prenais de photos en lui demandant d’écarter les jambes et plus sa chatte mouillait ! Elle coulait littéralement devant mes yeux m’indiquant à quel point Brigitte avait envie de s’empaler sur ma queue !”Tu mouilles bien là Brigitte !””Euh oui ! J’avoue que je suis excitée comme une folle !” me répondit-elle toute gênée.Nous sommes retournés sur la serviette et quelques secondes plus tard, un voyeur que j’avais remarqué nous aborde avec la queue entre les mains (étant sur une plage naturiste il se baladait nu comme tout le monde).”Il y a moyen de faire connaissance ?” me demande-t-il directement comme si j’étais le mec de Brigitte !Elle était tellement excitée et ne pouvant pas me demander d’assouvir sa soif de sexe, elle regardait cet homme pourtant banal comme s’il était le dernier homme sur Terre !”Oui bien sûr !” ai-je répondu à l’homme qui branlait déjà sa queue. J’ai regardé ensuite Brigitte droit dans les yeux en lui disant fermement :”Suce-le !””Pardon !?” me répondit-elle comme si elle voulait une confirmation de ma part.”Oui ! Suce-le et ensuite il va te prendre par derrière !” ai-je répondu tel un maître à son esclave.Elle se baissa et commença à sucer la queue de cet inconnu qui bandait déjà à fond …Brigitte l’a sucé à peine deux minutes… elle devait avoir la chatte tellement en feu qu’elle s’est vite retournée pour se faire prendre !Elle s’est mise à quatre pattes dans une position bien cambrée et l’inconnu n’a eu aucun mal à rentrer immédiatement toute la longueur de son membre à l’intérieur !Malheureusement, l’homme excité par la situation n’a pas tenu plus d’une minute. Il a sorti son sexe juste à temps pour jouir sur les fesses de Brigitte, puis s’en alla assez rapidement en nous lâchant un “merci” sans nous regarder.Brigitte était visiblement très déçue et certainement pas “rassasiée”. Elle n’avait pas bougé. Elle était là, devant moi, avec les fesses en l’air, une traînée de sperme coulait jusqu’à ses cheveux.Elle regardait alternativement mes yeux et mon sexe en remuant ses fesses, comme si elle voulait me faire comprendre quelque chose sans oser me le demander …Fin … (ou pas)A vos commentaires pour une éventuelle suite …

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32