Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Surprise pour ma femme – N°2L’après midi surprise. Dans la tête de Célia Je suis traîné en laisse, mes pas sont fragiles. Je n’ai pas l’habitude de porter des talons aussi hauts. Je suis humilié, je ne sais pas ou je suis ni avec qui. Marc est bien vicieux pour me faire subir ça le jour de mon anniversaire.L’homme tire de plus en plus fort sur la laisse, je ronchonne. Il s’arrête, remonte robe et commence à me fesser férocement. Je hurle de douleur. On repart, il tire sur la laisse. Mes fesses brûlent , même si j’aime les fessées Marc ne m’en a pas donné d’aussi forte. On rentre dans un bâtiment. Quelques pas, on monte à l’étage. Dans une pièce que qui me semble être une chambre, je suis mise à genoux sur un tapis. Ma laisse est tendue pour être fixé à un crochet et je suis bâillonnée par une boule dans la bouche. Mon bourreau repart en me donnant une petite gifle, je suis totalement offerte à qui bon le souhaite. L’attente est longue, cela doit faire plus d’une heure que je suis ici. La porte s’ouvre enfin. Deux personnes entrent dans la pièce. Je ne vois toujours rien. On détache la laisse et on me relève. Mes mains sont attachées à un crochet au plafond, ma robe ne couvre plus mes fesses. Maître M se présente. Il est accompagné d’un serviteur qui reste en retrait après m’avoir dirigé. Maître M tourne autour de moi. Il me palpe, il me tapote à différents endroit de mon corps. Il baisse mon haut pour dénuder mes seins. Il fait de plus en plus chaud je pointe davantage.Il remonte alors güvenilir canlı bahis siteleri ma robe pour faire apparaître mon string noir. Le premier coup tombe. Maître M s’amuse avec une cravache sur mes fesses et sur mon entre jambe. Étant aveuglée par un bandeau, je ne peux anticiper les coups. L’intensité augmente sur mes fesses, le bâillon retient mes râles.Il ordonne à son esclave de se positionner entre mes jambes pour renifler mon sexe. Cela m’excite beaucoup, Maître M m’autorise à frotter mon sexe contre le visage de cet homme tout en gémissant. Il en profite pour prendre un fouet et s’occupe de mon dos, de mes fesses et maintenant de ma poitrine. De temps en temps il fouette aussi son esclave pour l’activer à travers mon string. Maître M me considère comme une esclave et me qualifie de petite chienne. Personne à part Marc m’avait appelé comme ça auparavant… J’exulte un peu plus. Maître M retire son esclave quand je monte en peu trop. Il me demande si je souhaite retirer le bandeau de mes yeux. J’acquiesce d’un mouvement du visage. Je découvre les lieux. Un grand confort, esprit feutré, je suis dans un Donjon BDSM.Il y avait plein d’objets de torture autour de moi, des sextoys, une grande croix…L’esclave à genoux devant moi est nu, il porte qu’une simple cagoule. Maître M se présente devant moi. Je découvre un belle homme chauve en chemise blanche, bien plus baraqué que mon Marc. J’avais intérêt à suivre ses ordres, sa carrure m’impressionne. Je baisse les yeux güvenilir illegal bahis siteleri au sol lorsqu’il croise mon regard. Il met sa main sous mon string pour caresser mon sexe chaud et retire mon bâillon. L’esclave vient retirer mon bas avec sa bouche, maître M me le met dans ma bouche pour me faire gouter ma mouille. Maître se retire puis revient avec des pinces reliées par une chaîne. Il les place sur mes seins après les avoir stimulés. La douleur est aiguë. Il place alors un petit poids sur la chaîne pour tirer mes tétons vers le bas. Je connaissais déjà la cravache, le fouet, mais pas les pinces. A ce qui paraît la douleur est plus forte lorsqu’on les enlève. Il prend son homme esclave par les cheveux puis le traine dans une petite cage qu’il referme avec un cadenas. L’homme a l’air habitué il se place face à nous et commence à se branler. Maître M lui interdit de jouir. Maître M tire sur la chaîne pour me faire grimacer, je fais tomber le string au sol. N’appréciant pas, il place une pince à linge sur mon clitoris, je hurle de douleur.Nous faisons un pause de 20 minutes environ, maître me laisse dans ma position me disant d’économiser mon énergie.Il revient un peu plus tard, l’homme dans sa cage recommence à se tripoter. Maître me détache et me place sur la croix, fesses vers lui. Il sort son esclave de la cage et lui indiquer de me lécher la chatte et mon anus. Maître en profite alors pour me fouetter puis sort son sexe qu’il plonge en moi. Le mouvement güvenilir bahis şirketleri de la pince à linge est horrible sur mon clitoris la douleur n’est plus soutenable. Maître me l’enlève et place la langue de son esclave dessus. Je jouie une première sous son activation et avec les coups de hanche de Maître M.Son esclave se place ensuite derrière moi pour me prendre. Maître en profite pour le cravacher et lui tirer ses boules.    Enfin, maître me détache et positionne ma chatte sur le visage de son esclave au sol. Sa langue est délicieuse, le plaisir intense. Maître engouffre son sexe au fond de ma gorge. après quelques vas et vient il déverse son épaisse semence dans ma bouche en même temps que je jouie pour la deuxième fois.  J’ai l’interdiction d’avaler, je dois la partager avec son esclave en lui roulant une bonne galoche sous l’œil de Maître M. Pour terminer la séance, son esclave déversait son foutre dans ma bouche que j’avalais directement. Maître M nous félicite pour notre prestation. Il plaçait son esclave dans la cage et le menotte au barreau puis fait de même pour moi. Impossible de nous toucher avec les mains ou même de faire l’amour malgré notre proximité. Maître M nous lança : ”Il est que 15H nous aurons le temps de s’amuser un peu plus tard, reposez vous bien mes salopes … “ Il referma la cage avec le cadenas puis nous plongea dans le noir total. Je calcule, il me reste donc 4h à passer chez cet homme, ma posture est très inconfortable. Je lance la discussion avec l’homme avec qui je partage la cage, lequel je venais d’avaler son sperme mais celui m’indique qu’il n’est pas permis de parler lorsque les esclaves sont enfermés sous peine de punition très sévère. Je lui demande la pire punition qu’il a subit, il me répond “le cachot” puis nous plongeons dans le silence.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32