Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Brunette

Belle rencontre avec l’homme du forum (part 6Après cette soirée, Paul l’homme du club m’appelait souvent, il était vraiment sympa et curieux, il me posait beaucoup de question sur ma vie, sur mes passions, sur mes envies.Un jour alors qu’on papotait au téléphone, il me dit qu’il venait pour la semaine dans ma région pour un séminaire, il était patron de sa société et il avait décidé d’organiser ça dans ma région. Je voyais ou il voulait en venir mais je laissais venir, mais il arriva vite au but en me demandant si je serai d’accord pour sortir diner avec lui un soir, j’acceptais avec plaisir.Le soir venu, on se donna rendez-vous chez moi pour qu’il vienne me chercher, je m’étais fait jolie pour la soirée, une tunique imprimé près du corps, avec des petites ballerines, en dessous j’avais juste mis un mini boxer pour éviter les traces, je m’étais parfumé également et très peu de maquillage comme à mon habitude.Il arriva vers 19h30 avec sa voiture personnelle, il voulait m’impressionner et ça marché, une grosse BMW coupé, dedans c’était encore plus beau que dehors. Le restaurant était du même style très huppé, et surement pas un lieu où je pourrais aller de moi-même. Quand on entra tout le monde nous dévisageait, surement dû à la différence d’âge, mais il me dit de ne pas prêter attention aux autres, ce que j’eu du mal à faire au début mais au cours de la soirée, je n’y pensais plus.Quand on eut fini de manger, on repartit pour rentrer chez moi, en arrivant en bas de chez moi, Paul un peu hésitant me dit « tu es fatiguée ? », je lui répondis « non pas spécialement pourquoi », je le sentais hésitant et il finit par me demander : « ça te dirai qu’on aille dans un club ce soir », alors même si l’idée me déplaisait pas je refusais en lui expliquant que je ne voulais pas faire ça dans ma région par peur d’être reconnue. Je le sentais déçu, mais il comprit ma position. Avant de descendre je lui fis un petit smack en lui disant que j’avais apprécié la soirée et qu’on remettait ca quand il voulait. Et je rentrais chez moi.A peine une petit heure plus tard, mon téléphone sonna, c’était Paul, il me dit « j’ai repensais à ma proposition et j’ai un autre truc à te proposer », alors je lui dis « je t’écoute », il me demanda avant tout si j’étais libre ce weekend, après lui avoir confirmé que oui, il me dit « viens avec moi en Allemagne, on passe le weekend là-bas et au moins personne te reconnaitra », sans vraiment hésiter j’acceptais, et il ajouta « tu n’auras rien à payer tu es mon invitée », bon même si je ne lui ai pas dit ça me semblait anadolu yakası escort évident.Le samedi qui suivit, il vint me chercher en milieu d’après-midi, toujours dans sa superbe voiture, on roula presque 3h avant d’arriver dans un hôtel splendide, il parlait couramment allemand, on monta dans la chambre qui était hallucinante, je me sentais vraiment comme une princesse même si je savais que ce n’était pas vraiment gratuit pour moi.On posa nos affaires et il était déjà l’heure d’aller manger, on mangea au restaurant de l’hôtel, après ça on alla se changer, j’enfilais une minijupe plutôt moulant et un petit top qui m’arrivait au nombril, Paul me demanda si j’accepterai de sortir sans sous vêtement, vu tout ce qu’il déboursait pour moi je ne pouvais qu’accepter et on partit pour le club.En arrivant là-bas déjà l’ambiance extérieur n’était pas la même, plein de grosse voiture allemande qui devait couter une fortune, le club semblait sur plusieurs étages.Quand on entra, Paul paya les entrée, vu les billets qu’il sortit ça devait être très cher, la personne à l’accueil lui donna un pass, sur le coup je ne compris pas trop. Ils nous donnèrent à tous les deux un masque pour mettre sur notre visage, je demandais à Paul si l’on était obligé, il me répondit que oui car il y avait des gens très important ici et que l’anonymat était le principe le plus important dans ce club.Une fois débarrassés et masqués, il me dit « je vais te faire faire le tour », on entra dans la salle principale, elle était bondée, les gens dansaient, buvaient, se frottaient, un peu comme celle où je l’avais rencontré, on continua, en changea de salle, on se retrouva dans une salle plus … hot, les femmes étaient très peu couverte, il m’expliqua qu’on pouvait prendre un vestiaire pour qu’ils gardent nos vêtements pas comme l’autre club, on monta à l’étage, ou il y avait des saunas, des hammams, des couples faisaient l’amour devant d’autre couples, là c’était vraiment très chaud, j’avoue rester un peu bloquer à mater.Paul me prit la main et se pencha à mon oreille pour me dire « viens on continue, c’est beaucoup plus chaud la haut, on se dirigea vers un escalier ou un homme était devant, Paul lui montra son pass, quand on commença à monter il me dit « oui espace VIP », quand on arriva en haut, je fus sur le coup un peu surprise, c’était une grande salle plein de canapé, qui entouraient un lit géant où tout le monde était en train de baiser, certaine femmes prisent par plusieurs hommes, je voyais les gens s’échangeaient beykoz escort sans vraiment se demander, j’étais scotcher à mater ça, Paul passa sa main sous la jupe pendant que mes yeux étaient bloqués sur cette scène, il commença à me caresser, j’étais passive même si je sentais bien ce qu’il me faisait, je me laissais totalement faire, des caresses il passa rapidement à me doigter de façon plutôt énergique, ce qui me faisait du bien, je commençais à gémir, le désir montait en moi.Voyant que je prenais du plaisir à être là, il approcha sa bouche de mon oreille et me dit « tu veux qu’on aille se mettre à l’aise », je lui fis un signe de tête pour dire oui, il me prit alors la main et on retourna à l’étage du dessous, on entra dans une cabine, et me dit alors « tu n’es pas obligé tu sais », je lui répondis par un sourire et lui dit « j’aimerai juste une chose que ça reste entre nous cette soirée », oui je voulais que ça reste notre petit secret, il accepta cette demande.Alors je me déshabillais devant lui, il me dévorait des yeux, me disant que j’étais vraiment superbe et que ma petite chatte allait attirer les hommes, un peu taquine je lui dis « toi aussi je suppose », il me répondit « amuse toi bien ce soir , je m’occuperai de toi en rentrant », il se mot nu également, pour son âge c’était vraiment un bel homme plutôt bien fait, je n’y avait pas vraiment prêté attention la dernière fois, il prit ensuite nos affaires et les mit dans un sac qu’on nous avait donné, et juste avant de sortir il me demanda « tu veux qu’on reste à cet étage où l’on retourne la haut », je lui répondis timidement « là-haut », il me sourit et me dit « tu vas en prendre des queues », enfin on sortit et on déposa nos affaires au vestiaire prévu.Après ça on traversa l’étage pour remonter, je sentais quelques mains me toucher le corps, Paul remarqua aussi et me dit « là-haut ça ne sera pas que des mains tu sais », une fois arrivé à l’étage, on ne resta pas, comme plutôt dans la soirée, juste devant, on se promenait autour du lit géant où l’orgie était à son comble, ça baisait de tous les côtés, je voyais des femmes prise en doubles, des hommes avec des queues qui faisaient un peu peur, mais tous avaient des capotes sur eux ce qui était rassurant.Paul me dit alors « monte sur le lit et suce moi ça va les attirer », alors docilement je montais sur le lit, Paul lui resta debout, ce qui me faisait tendre les fesses vers l’intérieur du lit, je pris son sexe en bouche et le suça, il devint vite dur en moi, il ne fallut kadıköy escort pas longtemps pour que je sente les premières mains me touchaient sur tout mon corps, me plotant, me trifouillant, Paul se retira alors de ma bouche, se pencha sur moi, m’embrassa et me dit « va t’amuser », et dès que je fus seule, on m’entraina dans le milieu du lit, des langues commencèrent à me lécher sur tous le corps, des doigts fouillaient mon intimité et pas seulement des hommes, autour de moi ça baisait dans tous les sens, je n’avais connu que deux sexes et voir tout cela autour de moi au lieu de m’effrayer m’excitait au plus haut point, je me laissais totalement guider par ce qu’il se passait, quand un homme se positionna en face de moi et m’écarta en grand les cuisses, je voyais son sexe s’approcher de moi, un sexe de beau gabarit, il se frotta sur mes lèvres, et d’un coup me pénétra, il se pencha sur moi et commença à me baiser vigoureusement, ma petite chatte était bien rempli par ce sexe qui me faisait pousser des cris, des gémissements, des hommes prirent mes mains pour que je les branle, j’étais totalement soumise, offerte comme les autres femmes sur ce lit, il me baisa quelques instant comme ça avant de se retirer de moi, un autre homme prit rapidement sa place, me baisant avec la même fougue, jusqu’à me retourner pour me mettre en levrette, là je sentis ses mains me claquer le cul en même temps que sa queue me pilonnait, j’eu un orgasme puissant pendant qu’il me baisait, quand il se retira de moi, un autre homme se glissa sous moi, pour que je m’empale dessus, c’est moi qui me baisais sur lui, jusqu’à ce que je sente un homme derrière moi me bloquer le corps, je savais ce qu’il voulait faire alors je le laissais, je sentis son sexe pousser sur ma chatte, je pensais que ça serai facile quand je voyais les femme à coté, mais ça me faisait mal, alors avant qu’il insiste je lui fis comprendre que je n’y arrivais pas et très respectueusement il n’insista pas, l’homme en dessous de moi, retira son sexe pour que celui de derrière me prenne, ils échangèrent leur place à tour de rôle, passant d’une femme à l’autre.Au bout d’un long moment à me faire baiser par je ne sais pas combien d’homme, j’étais épuisée, je me glissais alors vers l’extérieur du lit jusqu’à rejoindre Paul.Enfin on quitta l’étage et on alla prendre une douche, dans la douche, Paul me dévisageait avec un sourire immense, on ne parlait pas. C’est quand on arriva dans la cabine pour nous rhabiller qu’il me dit « regarde ta chatte », je me regardais alors dans le miroir, j’avais la chatte rouge et dilatée, les lèvres et le clitoris gonflés, fier de lui il me dit « tu t’es bien faite démontée » et ajouta « mais ne t’inquiète pas ça restera entre nous », il finit par m’embrasser et on quitta le club pour retourner à l’hôtel où je me suis endormis comme une marmotte.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32