Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Cat au VietnamDurant un voyage au Vietnam nous avons liés amitié avec notre guide Tu. Il avait la trentaine, était très cultivé et maitrisait parfaitement notre langue.Nous avions beaucoup échangé et un climat de confiance s’était créé. Il aimait nous faire découvrir son pays et n’hésitais pas à nous sortir des endroits touristiques.En rentrant à l’hôtel un soir il nous a demandé s’il y avait quelque chose un endroit que nous désirerions découvrir. Son programme ayant été parfait jusqu’à ce soir, nous l’avons laissé imaginer la suite. Mais une idée à germé dans ma tête. Prétextant un oubli je suis redescendu à la réception ou je savais qu’il y buvait un verre en bonne compagnie pour avoir une petite discussion.Je lui fis un signe discret et il vint me rejoindre au bar.Pour en avoir discuté avec Cat, je savais qu’un de ses fantasmes tournait autour du massage et de ce qui pouvait arriver si une approche intime se produisait. Les fois ou on en avait parlé elle avait été très imaginative et très excitée.J’ai émis au guide le souhait de trouver un salon de massage pour lui faire une surprise et pour la relaxer. Il me dit qu’il n’y avait aucun problème. Je précisais alors ma demande et lui expliquant qu’un des fantasmes de ma femme était d’aller aussi loin que possible pendant cette séance. Il parut d’abord surpris, hésita, puis avec un petit sourire me dit qu’il pensait savoir ou trouver ce que je cherchais. Il me demanda si je préférais une masseuse ou un masseur. Je lui dis qu’une masseuse serait parfaite au début mais qu’après selon l’évolution de l’expérience tout était possible.Je lui précisais les conditions, notamment celle importante de l’hygiène et que si elle disait non, a quelque moment que ce soit ce serait non. Il fallait aussi que cela ressemble à une surprise qu’il voulait nous faire. Il m’assura qu’il n’y aurait pas de problèmes, et me dit qu’il essayait d’arranger quelque chose pour un des deux soirs suivant. Il ne nous restait plus que 4 jours avant notre vol retour.Le sur lendemain, après dîné, Tu nous proposa une surprise. Il connaissait un salon de massage typique et nous proposait de faire une expérience exotique relaxante, odorante et tout en douceur. J’étais bien sur d’accord et Cat approuva joyeusement.Nous nous rendîmes donc au salon ou nous avons été accueillis par deux belles jeunes femmes en tenues traditionnelles. Tu nous les présenta comme se prénommant Lam et Phuong. Il nous expliqua, traduisant les propos des deux filles comment la séance allait se passer, les produits utilisés et que nous serions dans deux pièces différentes.Les deux jeunes filles emmenèrent Cat dans une pièce jouxtant l’accueil et Tu et moi nous fumes installés dans un petit salon attenant ou fruits, thé et autres boissons nous furent servis. Tu demanda s’il devait nous laisser et revenir nous chercher plus tard. Je le remerciais de sa gentillesse et de sa discrétion et lui demandais de rester.Un écran TV assez grand se trouvait dans le petit salon qu’une des filles Phuong alluma. Nous avons découvert la pièce à côté avec une belle vue de la table de massage.Cat fit alors son entrée accompagnée par l’autre masseuse Lam qui portait maintenant une sorte de tunique très légère qui lui arrivait à mi cuisse. Cat était en sous vêlements. Lam fit allonger Cat à plat ventre sur la table et le massage commença. Lam enduisit bahis şirketleri le corps de Cat d’huile et débuta par un massage relaxant partant des chevilles et remontant jusqu’aux épaules. Se penchant à l’oreille de Cat elle murmura quelque chose et dégrafa son soutien gorge. Cat était détendue, les mains de Lam étaient redescendues et s’occupaient de ses pieds qu’elle massait orteil par orteil puis elle remonta sur les jambes et sur les cuisses. Lam écarta les jambes de Cat pour pouvoir masser l’intérieur des cuisses. Cat laissa faire et facilita même le massage en écartant un peu plus ses cuisses quand les doigts vinrent frôler la fine culotte.Tu à côté était concentré sur l’écran et à ma question confirma que Cat était bien telle qu’il l’avait imaginée. Quand à moi j’étais dans l’attente de la suite qui arriva quand la deuxième fille Phuong fit son entrée. Elle se positionna face à Lam de l’autre côté de la table et elles commencèrent un massage à quatre mains que Cat accepta sans broncher. Elles firent ensuite se retourner Cat sur le dos. Le soutient gorge fut débarrassé et le massage repris. Phuong se concentrant sur le haut du corps de Cat et Lam sur le bas. Phuong remonta ses mains doucement de chaque coté de sa poitrine puis passa entre les seins tournant autour. Au fur et à mesure les cercles se resserraient jusqu’à englober la poitrine. Dans le même temps Lam remontait sur les cuisses et en caressait l’intérieur très prés de la culotte. Ses doigts s’incrustèrent petit a petit sous celle-ci et Cat manifesta son accord en écartant ses jambes. Phuong continuait avec une main ses caresses sur les seins pendant que son autre main descendait en caressant sur le ventre puis disparaissait sous l’élastique de la culotte. Lam pris alors la culotte de chaque côté des hanches et la tira rapidement vers le bas. Cat souleva les fesses pour l’aider et elle se retrouva nue sur la table. Lam se concentra sur le pubis en de multiples caresses et nous la vîmes abaisser son visage et y coller ses lèvres. Une de ses mains avait disparu et je suppose qu’elle devait s’activer dans le sexe de Cat. L’autre main passa sous la cuisse et la remonta. Phuong dans le même temps se pencha et embrassa Cat sur la bouche d’un baiser profond tout en continuant de masser ses seins. Cat entoura la fille de ses bras, semblant savourer ce baiser nouveau pour elle car féminin, une première me dira t’elle plus tard.Tu ne tenait plus, je le voyais me jeter des coups d’œil et par moment frotter son entre jambe comme s’il voulait sortir ce qui y étais comprimé. Ca m’amusait d’autant plus que j’étais moi aussi dans un grand état d excitation causé par la vue de ma femme entre ses deux filles deux fois plus jeunes qu’elle. Cat au cours de nos discussions sur nos fantasmes qui étaient pourtant très variés n’avait jamais exprimé aucune inclinaison ou désir saphique.Nous vîmes le corps de Cat s’arquer dans un premier orgasme et nous entendîmes ses gémissements qui percèrent à travers la cloison couvrant le son de la TV. Cat retomba bras et jambes écartées. Les deux filles ne s’arrêtèrent pas pour autant, tout juste ralentirent elles leurs caresses. Phuong plaça alors une sorte de foulard bandeau sur le haut de la tête de Cat, masquant son regard, puis sorti de la pièce laissant la place à un jeune garçon que je n’avais pas encore vu. Il devait avoir bahis firmaları tout au plus 25 ans et portait la même tunique mi-cuisse que les filles. Surpris je regardais Tu qui me fit signe de ne pas m’inquiéter et me dit que ce garçon se prénommait Lis que c’était un ami Hmong, qu’il connaissait le contrat et qu’il se retirerait si Cat le refusait. Le ballet des mains repris sauf que cette fois ce n’était plus une fille qui s’occupait du pubis de Cat mais un jeune garçon. Il remonta les genoux de Cat vers ses épaules et colla sa bouche à son pubis. On voyait sa tête s’agiter entre les cuisses et les hanches de Cat rouler sur la table accompagnant la langue qui devait la fouiller. C’était au tour de Lam d’embrasser Cat et de titiller ses mamelons. A un moment Lam prit la main de Cat, la fit disparaitre sous sa tunique et commença un mouvement de balancier avec ses hanches. Cat gémit plus fort et n’enleva pas sa main qui était visiblement sur la chatte de Lam. Après quelques minutes ainsi, Lis se leva, fit un signe à Lam et ils changèrent de place, Lam reprenant le cunnilingus et Lis s’occupant de la poitrine. Cat dirigea sa main sous la tunique pour reprendre sa caresse sur la chatte de Lam mais là stupeur. Elle stoppa son mouvement en découvrant la bite qui était sous la tunique. Nous l’entendîmes dire quelque chose mais c’était incompréhensible. Puis nous vîmes sa main s’agiter sous la tunique. Cat branlait visiblement la queue du jeune garçon. Phuong revint alors se mit en face de Lis et tous deux se mirent à sucer la poitrine et les tétons de Cat. Phuong avait pris la main de Cat et l’avait mise ente ses cuisses sous sa tunique. La chatte de Cat était embrassée par une jeune fille, sa poitrine était sucée et léchée par une autre et par un jeune garçon de la moitie de son âge et ses deux mains étaient occupées à masturber un garçon et une fille. Ouah ! Quel spectacle torride.Cat avait toujours son bandeau posé sur le haut de son visage. Bandeau qu’elle ne retirait pas. Lis retira sa tunique et tourna le visage de Cat vers lui. Il approcha son sexe que nous vîmes pour la première fois. Il démentait le lieu commun voulant que les asiatiques ont un petit sexe, car le sien était tendu gros et bien long, bien plus que le mien qui n’est pourtant pas ridicule.Il le posa sur la bouche de Cat et le fit glisser doucement d’avant en arrière sur ses lèvres, sans forcer. Petit à petit nous vîmes les lèvres de Cat s’ouvrir et le bout de sa langue sortir caressant cette queue sur toute sa longueur. Puis elle ouvrit sa bouche pour laisser entrer le bout du gland. Lis fit de petits va et viens et le gland tout entier fini par entrer. La bouche de Cat était grande ouverte pour l’accepter. Lis cessa de bouger et attendis que Cat se mette elle-même en mouvement. Ce qu’elle fit faisant progresser le membre de Lis de plus en plus profondément, aidée par Phuong qui lui avait pris la tête entre ses mains et aidait à la cadence. Cat grognait, semblait suffoquer parfois mais s’activait avidement sur le sexe du garçon. On voyait que Cat essayait de l’absorber plus mais cela semblait impossible pour sa bouche. Lis se mit à accompagner les mouvements de tête de Cat en balançant ses hanches et la bite graduellement s’enfonça plus loin, provoquant quelques haut le cœur mais pas de mouvement de refus. Lam continuait à s’activer avec kaçak bahis siteleri sa langue et ses doigts. Phuong elle se déshabilla et sortis de la pièce.Elle vint nous rejoindre et dit quelques mots à Tu. Il me traduisit que si nous voulions les rejoindre c’était possible, mais qu’il fallait satisfaire un peu d’hygiène avant. Nous sommes donc déshabillés et nous sommes passés par la douche avant de les rejoindre.Lam était maintenant nue elle aussi. Ces deux jeunes filles étaient splendides avec de très jolis visages aux longs cheveux noirs. Elles étaient fines avec des petits seins bien durs et des petits culs bombés, des bijoux. Nues et de dos on aurait dit deux jumelles, impossible de les distinguer à part le petit tatouage en forme de fleur sur l’omoplate gauche de Phuong. Cat suçait bruyamment Lis. Lis tenait la tête de Cat d’une main, Lam caressait léchait et suçait ses seins et tous les deux avaient une main dont les doigts s’agitaient sur le clitoris et dans le vagin de Cat.Tu était très excité, il bandait très fort mais était visiblement inquiet et me jetait de fréquents regards. Je le rassurais et Phuong le pris par la main pour le tirer vers elle, l’entoura de ses bras et l’embrassa. Lam vint vers moi et me pris aussi dans ses bras. Elle m’embrassa et m’emmena vers le sexe de Cat dont je me dépêchais d’embrasser les petites lèvres et le clitoris. Elle était trempée et je pouvais voir que son vagin et son anus avaient été bien visités par les doigts des filles et du garçon. L’huile de massage avait une odeur étrange, indéfinissable, capiteuse et enivrante qui parfumait agréablement le corps de Cat. Je fis signe à Lis de venir prendre ma place et je pris la sienne attirant la tète de Cat vers ma queue. Elle senti la différence et me dit « Enfin c’est toi »… ce n’était pas une question. Avec bonheur je profitais de sa bouche mais après quelques allers-retours je me retirais, me sentant trop excité et trop près de tout lâcher.Phuong délaissa Tu un moment et amena un matelas qu’elle déposa au sol. Puis avec Lam elle firent descendre Cat de la table de massage et l’ont allongée dessus. Lam se positionna au dessus de Cat tête bèche et se mit à lui sucer le clito. Lis s’agenouilla derrière Lam et la pénétra doucement. Cat n’avait plus le bandeau et avait pleine vue sur le coït qui se déroulait au dessus de sa tête. Peu à peu Lam s’abaissa, sa toison finissant par toucher le menton de Cat. Allongé à coté sur le matelas que nous avions descendu de la table j’assistais à une scène digne d’un scenario porno. Je fis alors signe à Lis de se retirer ce qu’il fit avec un regard plein de regrets. Cat sorti sa langue et tenta une timide approche sur le sexe de Lam puis, s’enhardissant inséra sa langue entre les lèvres de Lam. Elle sembla avoir trouvé le clitoris car Lam réagit en écrasant son pubis sur le visage de Cat en gémissant. Cat avait enserré la tête de la fille avec ses cuisses et refermé ses bras sur ses fesses. Nous étions tous les trois arrêtés, les regardant jouir, ce qu’elles firent presque en même temps, leurs cris se perdant dans la moiteur de leurs chattes. Lam se désunis de Cat et retomba près d’elle. Elles peinaient toutes les deux à reprendre leur souffle.Je me collais alors à Cat, l’embrassais tendrement en la caressant et lui demandais si tout allait bien. Elle me dit que oui. Je lui demandais si elle souhaitait aller plus loin, elle me demanda « jusqu’ou ? » je lui répondis que ce serait selon son plaisir et son bon vouloir.A suivre…Ce récit est personnel, merci de ne pas le recopier ni de le reposter sous une autre identité.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32