Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Female Ejaculation

Episode suivantAprès avoir pris notre petit déjeuner toutes les trois. Rosy et Luce descendent voir si Christophe peut dépanner la voiture ou au moins diagnostiquer la panne. J’en profite pour sortir le carton rempli de « jouets » du coffre du 4*4. Je déballe et les range à la hâte dans une caisse dans le placard à côté du canapé. J’avais plus ou moins prévu de faire une surprise à Rosy en lui laissant découvrir ,tout ce que j’avais acheté, mais l’arrivée de Luce hier soir a quelque peu bouleversé le programme .J’étais passé au sexshop il y a trois semaines, pas très au fait de tout ce qui se faisait en matière de jouets, j’avais été très bien conseillée par une jeune vendeuse. On peut dire qu’elle avait réalisé une belle vente, je ne voulais manquer de rien. Certains modèles n’étant pas disponibles en magasin, il m’avait fallu les commander.Elles rentrent une bonne demi-heure plus tard.« La batterie est morte, Christophe a téléphoné au garage, il ne pourra la changer que demain matin ».Luce « Je vais appeler un taxi, il faut absolument que je passe à l’hôtel, j’y ai laissé une bonne partie de mon matériel photo et je n’avais réservé la chambre que pour une nuit. Rosy m’a proposé de venir dormir ici ce soir, enfin si tu es d’accord Ellen».« Tu as bien fait Rosy »« Je vous remercierais à ma façon pour votre hospitalité » dit-elle en souriant.Devant nos regards interrogateurs, elle se reprend « Non……., je pensais vous faire une paëlla ! ».« Pas nécessaire d’appeler un taxi, tu n’as qu’à prendre le 4 * 4, par contre si ça ne te dérange pas, tu pourrais faire quelques petites courses ! »« Ok »Luce est parti et Rosy est sous la douche. J’entre dans la salle de bain ou moment où elle s’essuie, je lui tends un teeshirt blanc, court et très moulant ainsi que shorty blanc lui aussi.« Merci, mais j’avais prévu des vêtements »« mets ceux-ci si, tu veux me faire plaisir et uniquement ça ».« D’accord »« Rapidement elle me rejoint dans la pièce principale. J’ai rechargé la cheminée, baissé les stores de la véranda et fermé la porte à clef »« Ho ! Qu’est-ce que tu me prépares avec cette ambiance tamisée ? » .« Tu as confiance en moi Rosy ? »« Bien sûr ! Mais pourquoi cette question ? ».« Assieds-toi sur le rebord du canapé et laisse toi faire ! »Rosy s’assoit et me regarde d’un air légèrement inquiet. Je m’approche et je l’embrasse. Je sors un bandeau de ma poche arrière.« Je vais te bander les yeux ! »« Pourquoi ? »« Laisse toi faire et fais-moi confiance tu veux ! »Je noue le bandeau.« Maintenant allonges toi sur le dos »Elle s’allonge les bras posés sur son ventre laissé nu, du fait du court teeshirt. Je sors de la caisse à jouet deux cordes de chanvre. Je lui attache un premier poignet et allonge son bras sur le côté pour nouer l’autre extrémité de la corde au treillis métallique encadrant le grand canapé lit. Je bahis firmaları fais de même de l’autre côté.« Tu m’inquiètes un peu ! Pourquoi m’attacher ? ».Je ne lui réponds pas, je mets de la musique à un assez fort volume et je vais dans le frigo prendre des glaçons que j’ai mis dans un bol.Elle est allongée les bras tendus, en croix, les pieds au sol. J’ai noué les cordes de telle façon qu’elle ne puisse se détacher, alors que je n’ai qu’à tirer sur les deux extrémités de ses liens pour la libérer.Je la sens anxieuse, sa poitrine se soulève au rythme de sa respiration et elle a serré les jambes.Au premier contact du glaçon sur un de ses tétons, Rosy pousse un petit cri de surprise. Une auréole se forme rapidement sur le teeshirt alors que son téton durcit et se dresse fièrement. Au tour du deuxième maintenant.Pas de surprise cette fois ci , mais Rosy gémit doucement alors que le glaçon tourne sur son mamelon. Mon premier glaçon a complètement fondu. Ses seins se révèlent par transparence à travers le tissu mouillé. Je saisi un deuxième glaçon que je place sur son nombril. Rosy lève le bassin pour éviter que le petit cube de glace ne glisse. Celui-ci fond et l’eau fraiche coule sur le ventre de ma belle.Rosy frissonne, le grain de sa peau se fait de plus en plus visible, elle sourit légèrement tout en gémissant discrètement. Je me place maintenant genou au sol entre ses jambes. Du bout du doigt je dessine sa fente à travers le tissu tendu de sa culotte. Je tire sur le haut de celle-ci et y glisse un autre glaçon, juste au niveau de son clitoris. Je relâche immédiatement la culotte et regarde la fente de ma belle se dessiner au fur et à mesure que le glaçon fond et descend. Lorsqu’en écartant l’entre jambe de la culotte sur un coté, j’introduis le quatrième glaçon dans son vagin.Rosy se cambre et lâche « Haaaa c’est froid » puis « Mais c’est bon ».Je me redresse et lorsque j’att**** sa culotte de chaque côté, Rosy comprends que c’est pour la lui enlever et ne se fait pas prier, elle serre les jambes et soulève ses fesses. A peine débarrassée de son sous vêtement trempé, elle écarte en grand les jambes offrant à ma vue son sexe et sa jolie toison de poils châtains foncés.« Attends remonte les fesses, je vais te mettre des coussins et une serviette ».Je me remets à genou, remonte ses jambes en tenant ses cuisses écartées.Voilà ma Rosy dans une position des plus impudiques.Une fois n’est pas coutume c’est par sa petite étoile que ma langue va commencer ses caresses humides, alors que le bout de mon nez se faufile entre ses petites lèvres. Je lèche, embrasse ses chairs délicates. Je vais doucement, je prends mon temps, je veux sentir son plaisir monter. A chaque succion de son clito, à chaque coup de langue sur son anus, Rosy gémit tout en creusant le ventre et en avançant le bassin. Rosy maintient seule kaçak iddaa ses jambes en l’air .J’ai posé mes mains sur l’intérieur de ses cuisses, mes pouces massent ses grandes lèvres et descendent jusqu’ au petits bourrelés à la base de ses fesses. J’adore cet endroit charnu et doux le grain de la peau y est très marqué. Mon nez est tout humide et je respire le parfum enivrant de ses secrétions intimes. Je me recule pour encore admirer la chatte ruisselante de ma belle et j’y introduis mon index et mon majeur tout en posant mon pouce sur son clito tout gonflé. Je masse simultanément son clito et la partie plus rugueuse en haut de son vagin, tout en posant le bout de l’index de mon autre main au centre de sa petite étoile. J’accélère mes caresses, modulant la pression que j’exerce du bout de mes doigts. Je sens son petit trou s’ouvrir, j’y glisse mon doigt. Quelques petits mouvements d’avant en arrière et je le retire pour cette fois en glisser deux sans trop de résistance .S’appuyant sur l’arrière de la tête Rosy soulève sa poitrine ses muscles se tendent, elle resserre brutalement ses cuisses emprisonnant mes doigts en elle. Elle jouit, dans un mélange de gémissements et de rires nerveux. Je ne bouge plus je la regarde, émerveillée par la beauté de son orgasme.« Détache moi maintenant Ellen” « Attends je n’ai pas fini »« Comment ça ? »« Ne sois pas impatiente tu ne vas pas tarder à comprendre ! »Rosy prend un air boudeur en faisant ressortir sa lèvre inférieure. Elle m’amuse !J’enlève mon teeshirt, il ne me reste que ma culotte. Dans la boite à jouet je prends mon équipement. J’ai choisis un gode incurvé pas trop large avec à l’extrémité un renflement, comme une très grosse olive, j’enfile la ceinture. Me voilà prête pour cette première fois.« Remonte les jambes Rosy »J’appuie sur ses genoux. Le sphincter de son anus se contracte lorsque j’y dépose une noix de gel lubrifiant.« Tu comprends ce que je vais faire Rosy ? »« Je crois oui ! »« Tu en as envie ? »« Oui ! « « Alors demande le moi »« Sodomise-moi Ellen ! » dit-elle en saisissant les cordes des deux mains.En tenant le gode , je place son extrémité contre le petit trou de ma belle, je pousse légèrement mon bassin en avant pour exercer une pression sans chercher à l’introduire. Je tire sur les liens de mon amante, la libère. Immédiatement elle pose ses mains sur mes hanches et me tire vers elle. La grosse olive la pénètre. Elle marque une courte pause, et de nouveau me tire vers elle, je me laisse faire. Le jouet s’enfonce doucement jusqu’à ce que mes cuisses viennent au contact de ses fesses. Elle me repousse maintenant, s’arrête lorsque l’olive vient au contact de son sphincter puis me retire vers elle plus rapidement. Je continue ainsi mes vas et vient. Elle enlève le bandeau , se redresse en appui sur ses coudes .Je prends ses seins à pleines kaçak bahis mains et accélère la cadence de mes va-et-vient. Elle ne me quitte pas des yeux la bouche entre ouverte ! de petits sons gutturaux s’échappent à chaque fois que j’ enfonce le sexe factice en elle.D’une main qu’elle pose sur mon ventre elle me repousse doucement ! jusqu’a ce que le jouet la quitte.”Prends moi par derrière !tu veux ?”Elle ne me laisse pas le temps de répondre ! elle s’est déjà retournée, écartant ses fesses de ses deux mains elle m’offre son petit trou . J’aime les poils clairsemés qui ornent le pourtour de son petit trou .”Ellen ! vient m’enculer !” Je suis très surprise d’entendre Rosy me demander de façon aussi crue de la prendre ,mais je dois dire que j’aime et que cela m’excite beaucoup.Les liens sont toujours à ces poignets .”Attache moi les mains dans le dos si tu veux !””Non Rosy j’aimerais que tu te caresses pendant que je m’occupe de ton cul , que tu jouisses à nouveau pendant que je t’encule “.Je desserre les nœuds coulants et la débarrasse des cordes . Elle laisse une main sur une fesse et glisse l’autre entre ses cuisses . Elle commence à se caresser, la main à plat ,elle se masse en tournant ! Elle s’arrête le bout de son majeur au bord de sa petite étoile .”Voila ta cible ,vise bien “dit elle en riant , puis elle reprend les massages sur sa vulve .A ce moment précis , j’ai envie de la pénétrer violement sans préliminaires .Je n’en ferais rein ,trop peur de lui faire mal ,trop peur de la décevoir . Il y a peut être des désirs qu’il vaut mieux garder pour soi !J’essuie sa petite étoile avec du papier absorbant ! j’ai envie de savourer à nouveau du bout de la langue son offrande. Ma langue se promène le long de chacun de ses plis délicieux , partant du centre vers l’extérieur , collant ses poils comme des pétales autour du calice qu’est son anus .Je me place maintenant debout derrière elle ! de mes mains sur ses hanches, je la place à la bonne hauteur .Je la pénètre à nouveau, sans à coup, jusqu’ a la garde . Je ne pourrais décrire avec précision le plaisir que je ressens à ce moment précis ,mais il est intense , ma culotte est trempée ,je sens même que ça coule le long de mes cuisses . Je me laisse aller, colle mes seins sur son dos et entame des va-et -vient amples ,de plus en plus rapides, de plus en plus puissants . Lorsque Rosy jouit , je pars avec elle ,nos cris se joignent et à ma grande surprise , je jouis aussi !Nous nous sommes laissées tomber sur le coté. Je la serre, mes bras autour de sa taille. Nos corps tremblent ensemble et de violents spasmes nous parcourent pendant un long moment . Je viens de réaliser un de mes plus grands fantasmes , comme Rosy vient de réaliser un des siens .Une fois redescendue sur terre , je me retire délicatement . J’enlève la ceinture. Rosy se retourne me regarde tendrement . Nous nous embrassons ! Un long, très long et savoureux baiser .D’ici deux à trois heures Luce sera de retour et je pense que la soirée que nous allons passer toutes les trois restera inoubliable .A SUIVRE !

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32