Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Sweetie que j’aimaisNous formions un couple de personnes à la situation parfaitement stable et honorable, vivions séparément, elle dans une parfaite économie, moi dans un environnement ordonné.Nous avions un goût pour le sexe intense, la DS et les mots crus; on s’autorisait donc les exaltations les plus folles, les emballements les plus vifs et je la recevais le soir pour ça autour d’un repas que j’avais préparé.Dès son arrivée, nous prenions un verre de vin que nous accompagnons d’un pétard.Il y avait toujours des toasts mais nous n’y touchions quasiment jamais tellement nous nous nourrissions de notre présence l’un et l’autre.Avec FIP en fond sonore, nous nous relations notre journée, nous chambrions, riions, évoquions aussi des questions d’ordre plus général, politique, canlı bahis économique, culturel.Au bout d’un moment, qui pouvait durer jusqu’à une bonne heure, nous nous avouions notre envie et montions dans ma chambre.Et là, on se transformait, on devenait des bêtes de sexe et on ressentait une sorte de transe sexuelle.Ça commençait le plus souvent par un 69 lors duquel elle me suçait à fond pendant que je lui bouffais la chatte et le cul, qu’elle tendait bien, cette dernière partie parce que c’est par là qu’elle jouissait le plus.Quand c’était devenu trop fort, je lui demandais de se mettre à quatre pattes et d’écarter ses fesses avec ses mains; elle s’exécutait et se cambrait au maximum pour me recevoir. Je la tronchais comme un fou en lui tirant les cheveux, bahis siteleri lui claquant les fesses de plus en plus fort. Elle en demandait, me disait de la taper, la défoncer, lui faire mal.Après, j’aimais qu’elle me bouffe le cul en face sitting, y glisse un doigt et moi, je giflais sa chatte tout humide.La première fois, je jouissais toujours dans sa bouche, extatiquement et abondamment ! sa tête renversée et elle me gardait longtemps entre ses lèvres, me suçant plus doucement. Les suivantes, j’avais besoin de lui fister le cul, de glisser entre ses fesses trempées pour être excité.Ou la prendre complètement basculée par le cul, les jambes relevées et se branlant vigoureusement la chatte.Parfois, on se mettait en cam sur un site libertin et elle me suçait bahis şirketleri à genoux, je lui branlais la chatte et le cul à l’écran, dans plusieurs positions. Une fois même, je l’avais prise par le cul sur un canapé, elle faisant face à la caméra, son sexe dégoulinant ouvert aux yeux de ceux qui voulaient voir. Et une autre, la bouteille de champagne que nous avions bue a servi de sex toy anal sur lequel elle était assise, me suçant en même temps, avec toute l’excitation qu’on peut imaginer…J’ai quelque fois évoqué de faire des photos avec elle mais dans l’élan, nous l’oubliions.Il nous arrivait aussi de sortir, d’aller au cinéma, écouter un concert ou assister à une conférence mais on se disait que pour ça, mieux valait s’y donner rendez-vous directement plutôt que chez moi d’abord, si on voulait être sûrs de passer un moment de culture !Nous nous sommes connus pendant deux ans et demi et je ne suis pas loin de penser que la vie est un enfer quand on a vécu au paradis avec une déesse

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32