Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Blonde

Une fugue plutot hardA l’époque de cette histoire j’étais ado la vie avec mes parents était un enfer, ils me bridaient sur tout, je n’avais pas le droit de beaucoup sortir, je passais mon temps sur des tchats en me faisant des amis virtuels. J’étais une jeune fille pas très bien dans sa peau une jeune métisse très fine peu de forme, j’avais du mal à prendre du poids à cause des nerfs, je faisais 1m51 pour à peine 32Kg on me pensait parfois anorexique, même si je ne l’étais pas mon état psychologique aurait pu m’y amener, si je n’avais pas vécu cette aventure. J’avais de long cheveux noir, une poitrine qui frôlait l’inexistant Sur ces tchats j’avais fait la connaissance d’un homme, Michel 43ans, il habitait à environ 300km de chez moi, il était devenu mon confident. Je lui parlais souvent de mes soucis avec mes parents et de mon envie de fuguer. Il savait que ce qu’il allait me proposer était risqué vu mon âge mais il me proposa de m’hébergé quelques jours si vraiment un jour j’osais sauter le pas. J’étais heureuse de cette offre mais il habitait loin et je ne savais comment y aller, il ajouta donc qu’il était prêt à venir me chercher. Je n’étais pas stupide et j’avais bien compris que cette proposition n’était pas sans arrière-pensée, je savais que je lui plaisais car nous faisions souvent des cam (non sexe). Il n’était pas du tout mon type mais je l’aimais bien. Je décidais donc de faire cette folie. On c’était fixé une date et je me sauvais donc de chez mes parents. Et l’aventure commença.Le samedi venu, on c’était donné rendez-vous. Je lui avais indiqué une ancienne usine en dehors de ma ville qui serai pour lui facile à trouver et pour moi pas trop loin pour porter des affaires que j’avais prises.3h du matin j’arrive sur place, Michel m’attendais dans sa voiture une grosse berline BMW, je ne savais pas qu’il était plutôt aisé. J’arrive proche sa voiture, il me voit arriver et descend, on se fait la bise pour se dire bonjour, le contact avec lui me mis à l’aise très rapidement. Malgré le temps froid et humide je m’étais habillé plutôt jolie pour lui faire plaisir, j’avais mis une robe assez ample, un pull par-dessus, des collant noir, il me fait donc la remarque que j’étais très jolie comme ça et beaucoup plus qu’en virtuel, me sentais mes joues chauffer un peu. Il prend mes affaires, les met dans son coffre et on monte dans sa voiture, güvenilir bahis il met le contact pour mettre un peu de chauffage et on commence à discuter un peu de ce que je suis en train de faire, ma fugue, je lui dis donc que je suis certaine de vouloir le faire et il propose qu’on aille dans une maison secondaire qui lui appartient mais qui était très isolée en pleine forêt. Il me demande si je suis d’accord, je lui dis oui que je lui fais confiance, en posant sa main sur ma cuisse, il me dit que j’ai raison. Je me sens vraiment flatté.Plusieurs heures de route plus tard nous voilà arrivé dans sa maison, en effet il ne m’avait pas mentis on était au milieu de nulle part On descend, il prend mes affaires et les emmène dans la maison, il se dirige vers la chambre, pose mes affaires et me dit « voilà ta chambre tant que tu voudras rester ici », je lui fais un smack en le remerciant. Je range donc mes affaires, nous mangeons un petit truc et nous allons nous coucher, il est très tôt le matin, le jour commence à se lever et je n’arrive pas à dormir, je décide donc d’aller le rejoindre dans sa chambre, mais je n’ai pas envie d’y aller avec le pyjama avec lequel je dors, j’ai envie de lui plaire,i je l’enlève donc et le rejoins uniquement en culotte. J’arrive devant sa chambre, hésite un peu mais j’ouvre doucement la porte, elle grince un peu, je passe la tête et je vois que lui non plus dort pas, il me regarde entrer en me dévisageant de la tête au pied, j’arrive prêt de lui il se décale un peu et me laisse me glisser sous sa couette, aucun mot n’est prononcé, je me glisse donc, je suis face à lui, il glisse sa main dans mes cheveux pour mes les caresser et approche sa bouche de la mienne et m’embrasse, avec sa main il tire mon corps contre le sien pour me coller à lui, je sens très vite qu’il est beaucoup moins habillé que moi, il me regarde avec un air coquin, il retire totalement la couette du lit en un geste et confirme ce que je pensais il est totalement nu, c’est la première fois que je vois un sexe en vrai, mon, regard timide et gêné le fait sourire, il tourne son regard vers moi et me dit « ne soit pas timide tu es superbe on va bien s’amuser ».Il se glisse sur le bas de mon corps en embrassant au passage mes seins, mon ventre , je vois son sexe durcir et grossir devant moi, je suis à la fois apeuré et heureuse de lui türkçe bahis faire cet effet, ses mains agrippent l’élastique de ma culotte, toujours en me fixant, il me demande s’il peut, je n’ai pas envie de lui dire non, je lui fais signe oui de la tête, il descend donc ma culotte le long de mes cuisses et me la retire totalement, il reste un moment à me regarder, avant de glisser une de ses mains sur mon sexe, il caresse ma toison pour arriver lentement à mon vagin, un de ses doigts caresse mes lèvres, il me stimule et commence à faire s’humidifier ma petite foufoune, après un bon moment à me caresser son doigt commence à se frayer un chemin à l’intérieur, petit à petit son doigt entre en moi, non sans difficultés, il se rend compte alors et me le dit avec un large sourire que je suis vierge, son doigt fouille mon intimité de plus en plus rapidement, mes petits gémissement le pousse à continuer ses mouvements, un second doigts rejoint vite le second, il l’enfonce un plus facilement que le premier, le passage étant déjà beaucoup plus lubrifier, il att**** ma main en même temps, il la pose sur son sexe et me dit « branle moi un peu avant que je fasse de toi une femme », je commence donc à le branler il me demande de faire de grand mouvement pour bien aller de bas en haut.Il change un peu de comportement et de vocabulaire, il me dit que je suis une petite salope et que je le branle superbement bien, d’un coup il retire ses doigts de moi, ma main lâche son sexe, il approche son sexe du mien, pose mes pieds sur ses épaules, il caresse avec son gland l’entrée de ma chatte en faisant des rond, je suis bien mouillée, jamais je n’avais ressentis ca seule, il arrête ses rond sur ma chatte et se bloque en face de mon trou et commence à avancer moi. Toujours en me fixant dans les yeux, sont sexe continue sa progression en moi, il y va doucement mais je sens mon hymen se déchirer sous son sexe, il le sens aussi et m’embrasse en me disant avec fierté que je suis une femme, il continue à enfoncer son sexe, une fois entrer à fond son pubis collé au mien, il se retire, il me fait me mettre sur le ventre glissant au passage un oreiller sous mon ventre relevant ainsi mon fessierIl me fait agripper la tête de lit avec mes mains, à l’aide d’un foulard il attache mes seins au barreaux du lit, il fait pareil avec mes pieds en prenant soin de bien écarter güvenilir bahis siteleri mes cuisses avant ça, je sens mon entre bien écarté aussi. Après tout ceci, il me monte dessus, me donne quelques fessés bien appuyées, ce qui laisse ma bouche lâcher quelques cris, sa bouche arrive à mon oreille et il me murmure « tu vas pouvoir gueuler ma salope », il ajoute juste « quand tu veux que j’arrête dis-moi stop », il pose de nouveaux sa queue sur ma chatte et d’un coup sec la pousse au fond de mes entrailles, j’hurle de toute mes forces sous la douleur, il me demande si ça va, avec une petite larme, ce que lui ne peux pas voir, je lui dit que oui, il reprend donc ses coups, il multiplie les vas et viens, je sens ma chatte se déchirer sous ses coups, j’hurle, je gueule, je suis partagé entre douleur et envie, il me demande souvent s’il va trop fort, je lui dis que non heureusement qu’il ne voit pas mes yeux je suis en pleure la tête dans les draps, je ne sais pas pourquoi je lui demande « encore et encore » il redouble de force m’insultant souvent de salope qui aiment la queue.Après un long moment, son sexe quitte mon vagin, les liens libèrent mes pieds, s’en suit de même pour mes mains, il me remet sur le dos, j’ai le visage en pleure, les yeux rouges, il me regarde un long moment, ne me dit rien, il se remet sur moi sa bouche arrive à la mienne et m’embrasse passionnément, son sexe se réintroduisant dans ma chatte, il reprend ses mouvement secs, brutaux et rapides, je sens son sexe en moi dilatant déchirant ma chatte, je sens le feu en moi, sa bouche a quitté la mienne il me baise tout en me fixant en me disant qu’il aime me défoncer comme la petite salope que je suis, bizarrement je n’ai pas envie qu’il s’arrête mais il est au bord de la jouissance, il sort rapidement son sexe de ma chatte, l’amène à hauteur de mon visage et il se lâche totalement sur mon visage, ma tête est recouverte de jets de sperme, il me demande de ne pas bouger et à l’aide de son téléphone me prend en photo étendue sur son lit visage souillé de son sperme. Il essuie ensuite mon visage avec un papier et se remet à côté de moi, je suis totalement morte, j’ai mal à la chatte mais je n’ose pas lui dire. Il m’embrasse de nouveau et me dit merci, je lui demande pourquoi ce merci, il me répond « je sais que tu as souffert, mais c’est comme ça que j’aime baiser et tu m’as laissé faire », il précise qu’il c’était comme même un peu retenu, un peu honteuse je lui dis qu’il n’aurait pas dû, il me lâcha un sourire en me disant que ce n’était que partis remise. Et en effet .. ce n’était que partis remise.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32